Santé

Le laser au secours de la biopsie

ActualitéClassé sous :vie , IRM , biopsie

De l'extraction des échantillons de tissus à l'interprétation du pathologiste, il peut s'écouler plusieurs jours avant d'obtenir les résultats d'une biopsie classique. Les chercheurs de l'Université de Cornell proposent quant à eux une alternative qui permettrait d'éliminer l'intervention première du bistouri et la phase intermédiaire du marquage chimique.

Publiés dans les Comptes-rendus de l'Académie Nationale des Sciences (PNAS), leurs travaux montrent qu'il est possible d'effectuer une biopsie en "temps réel" grâce à la technologie du laser.

Le principe repose sur la capacité de certaines molécules à rayonner en cas d'excitation (phénomène de luminescence). Sous l'action de faisceaux de photons spécifiques, le tryptophane (un acide aminé) et le collagène émettent ainsi de la lumière susceptible d'être à son tour détectée.

Le système se compose alors d'un endoscope à fibre optique, qui génère une lumière intense dans l'infrarouge en des points extrêmement précis et durant de brefs instants, et de capteurs, chargés de recueillir les émissions lumineuses qui seront ensuite interprétées par un programme informatique pour donner une image finale de la zone étudiée avec une résolution à l'échelle cellulaire.

Loin de remplacer l'IRM (imagerie par résonance magnétique), capable de collecter des images sur l'ensemble du corps à de plus hautes résolutions, cette technique pourrait à l'avenir constituer un outil de diagnostic complémentaire intéressant.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi