Santé

Le lait de vaches clonées ne diffère quasiment pas du lait ''normal''

ActualitéClassé sous :vie

-

Lors d'une conférence organisée par la Food and Drug Administration (FDA) et par Pew Initiative on Food and Biotechnology, un " think tank " de Washington, des chercheurs des Universités du Wisconsin et de l'Utah ont présenté des résultats obtenus lors d'une étude du lait produit par des vaches clonées.

Il semble que ce lait contienne des taux de protéines, de matières solides, de matières grasses et de minéraux quasiment identiques à ceux d'un lait produit par des vaches " normales ".
Seule une petite quantité d'éléments nutritifs semble varier, ce résultat étant peut être dû au fait que le régime alimentaire du grand nombre de vaches suivies n'était pas standard.

Cette étude a été financée par Infigen de DeForest (Wisconsin), une entreprise spécialisée dans le clonage d'animaux d'exception, essentiellement à des fins de reproduction.
Les clones sont en effet si chers qu'il n'est pas question de les utiliser directement comme source de viande, mais plutôt pour la reproduction.

Aujourd'hui, aucune loi n'interdit la commercialisation du lait de ces animaux et de la viande de leur progéniture.
Cependant, les éleveurs ont attendu le lancement sur le marché de ces produits conformément à un accord informel passé avec la FDA, celui-ci prévoyant la réalisation d'études complémentaires à propos de la sécurité.

Quasiment tous les scientifiques s'accordent à penser que le lait ou la viande d'animaux clonés ne représente aucun danger pour la consommation humaine.

Cela vous intéressera aussi