Pour le cholestérol, la viande blanche est aussi néfaste que la rouge. © ALF photo, Fotolia

Santé

Cholestérol : la viande blanche aussi mauvaise que la viande rouge

ActualitéClassé sous :Nutrition , viande rouge , consommation de viande rouge

Contrairement à la croyance populaire, la viande rouge et la viande blanche augmentent le taux de cholestérol sanguin à parts égales, selon une étude américaine. Globalement, les protéines végétales sont plus bénéfiques que les protéines animales, pour ce qui est du cholestérol.

La consommation de viande rouge comme le bœuf est souvent montrée du doigt parce qu'elle est associée à un risque accru de maladies cardiovasculaires. En France, concernant la consommation de viande, le PNNS (Programme national nutrition santé) recommande de privilégier la volaille - une viande blanche - et de limiter sa consommation des autres viandes à 500 grammes par semaine. Nos apports protéiques quotidiens peuvent provenir de viandes rouges, blanches, de produits laitiers ou de végétaux comme les légumineuses. Mais quel est l'effet de ces différentes sources de protéines sur le cholestérol sanguin ?

C'est ce que se sont demandé des chercheurs de l'hôpital pour enfants d'Oakland dans un article paru dans la revue American Journal of Clinical Nutrition. Ils pensaient au départ que la viande rouge aurait plus d'effets négatifs que la viande blanche sur le cholestérol. Mais cela n'était pas le cas : « leurs effets sur le cholestérol sont identiques lorsque les niveaux de graisses saturées sont équivalents », a expliqué dans un communiqué Ronald Krauss, un professeur de médecine qui dirige une équipe de recherches sur l'athérosclérose.

Les protéines végétales préférables pour réduire le cholestérol LDL

Les participants étaient des hommes et des femmes âgés de 21 à 65 ans, séparés en deux groupes selon la consommation d'acides gras saturés : soit élevée (61 personnes), soit basse (52 personnes). Ils devaient suivre un régime dans lequel les protéines venaient plutôt de viandes rouges, ou bien de volailles, ou bien de végétaux. Résultat, peu importait le niveau d'acides gras saturés, les personnes qui consommaient surtout de la viande, qu'elle soit rouge ou blanche, avaient plus de cholestérol LDL que celles qui consommaient des protéines végétales. Le cholestérol LDL est celui qu'on appelle parfois « mauvais cholestérol ».

Au final, l'étude montre qu'il faut réduire sa consommation de viande, blanche ou rouge, pour diminuer son taux de cholestérol dans le sang : les protéines végétales semblent plus bénéfiques. Pour le chercheur, « d'autres effets de la consommation de viande rouge pourraient contribuer aux maladies cardiaques, et ces effets devraient être explorés plus en détail dans le but d'améliorer la santé ».

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi

Interview 5/5 : excès ou absence de viande consommée sont-ils néfastes ?  Les régimes végétariens sont à la mode, mais quelles sont les conséquences de la suppression de la viande de l'alimentation ? Existe-t-il des risques? Nous avons posé la question à une nutritionniste, Béatrice de Reynal.