Santé

Peut-être un jour : un vaccin contre le SIDA dans la tomate ?

ActualitéClassé sous :médecine , SIDA , vaccin

Des chercheurs russes du Centre Scientifique d'État "Vector" pour la Virologie et la Chimie Bioorganique auraient réussi à incorporer un antigène dans des tomates qui permettrait d'obtenir la protéine requise pour le vaccin contre le SIDA. Les recherches seraient supportées par le centre scientifique et technologique international (ISTC) à Moscou.

Peut-être un jour : un vaccin contre le SIDA dans la tomate ?

Des plantes transgéniques contenant un antigène du SIDA ont déjà été cultivées, mais elles étaient soit non comestibles, comme le tabac, soit nécessitaient une cuisson détruisant la protéine, comme la pomme de terre. La tomate a aussi l'avantage d'être mieux cultivable en Russie que la banane déjà utilisée par les scientifiques occidentaux comme support de vaccin. Les scientifiques russes ont observé que les tomates de 2ème génération obtenues par bouturage développaient aussi la protéine souhaitée, non seulement dans les feuilles, mais aussi dans le fruit.

Le directeur de l'Institut, Valentin Vlasov, considère que le développement des scientifiques sibériens est très prometteur : "De tels vaccins sont très économiques dans la production, il n'y a rien de meilleur marché que produire des plantes. Et le produit est sûr et inoffensif".

Si les scientifiques russes n'ont pas encore de vaccin contre le SIDA dont l'efficacité a été démontrée, ils en ont déjà un support efficace.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités chaque jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi