Santé

La grippe aviaire aux frontières de la France

ActualitéClassé sous :médecine , grippe aviaire , virus

D'après les résultats des premiers tests, deux cygnes, retrouvés morts mardi dans le sud-est de l'Autriche, étaient porteurs du virus H5N1. Parallèlement, la présence de la forme la plus virulente de la grippe aviaire aurait été détectée en Allemagne, sur deux oiseaux de la même espèce. Ces annonces font suite à la découverte, samedi, de cas de contamination en Grèce et en Italie, également sur des cygnes.

L'Agence Française de Sécurité Sanitaire des Aliments (Afssa) Elle demande le confinement total des volailles dans les zones classées à risque (Crédits : Afssa)

  Alors qu'en Asie, le nombre de victimes humaines ne cesse de croître, le virus H5N1 a bien franchi les frontières de l'Union Européenne. Les experts sanitaires des pays membres sont réunis, en ce moment même, pour étudier et entériner l'extension des mesures d'abattage aux élevages de volailles.

 L'Agence française de sécurité sanitaire des aliments (Afssa) a jugé, mardi dernier, que la France présentait «un risque aggravé de contamination», et s'est récemment prononcée pour un confinement total des volailles, sans possibilité de dérogation.

Des cygnes infectés par le virus H5N1 ont été retrouvés morts en Autriche et en Allemagne (Crédits : www.lcdj.net)

Le virus H5N1 entre dans l'Union

Dernièrement, 21 oiseaux étaient retrouvés morts en Autriche, près de la ville de Graz, dans le sud-est du pays. Mardi, les autorités sanitaires annonçaient qu'au moins deux d'entre eux étaient porteurs du virus de la grippe aviaire. Si des échantillons ont été envoyés au laboratoire britannique de Weybridge pour y subir des tests complémentaires, les résultats des analyses préliminaires laissent à penser qu'il s'agirait du H5N1, la forme la plus virulente du virus de la grippe aviaire. Conformément aux dispositions en vigueur, un périmètre de sécurité de 10 kilomètres a été immédiatement instauré autour de la zone, et la chasse, ainsi que la vente de volaille, ont été interdites.

De l'autre côté de la frontière autrichienne, ce sont deux autres cygnes qui ont été retrouvés morts dans le nord de l'Allemagne, sur l'île de Rügen. La présence du virus H5N1 est à présent avérée. Ainsi, dans un communiqué, Bruxelles a déclaré : « Les autorités allemandes ont informé la Commission européenne la nuit dernière de cas du virus H5N1 de la grippe aviaire sur des cygnes sauvages retrouvés sur l'île de Rügen, dans la Mer Baltique ».

Les Vingt-Cinq réunis à Bruxelles

Touchés par la forme hautement pathogène de la grippe aviaire, les membres de l'UE s'organisent. Ainsi, ils sont réunis en ce moment même pour étendre les dispositifs d'abattage. Jusqu'alors réservés aux oiseaux sauvages, ils pourraient désormais s'appliquer également aux volailles, dans le cas où une épizootie se présenterait.

Ainsi, si un cas était détecté, les mesures prévoient l'élimination de toutes les volailles de l'exploitation, la mise en place d'un périmètre de sécurité de 10 kilomètres (comme pour les oiseaux sauvages) et une surveillance accrue des élevages voisins.

Les Vingt-Cinq étudient en ce moment même l'extension des mesures d'abattage aux volailles (Crédits : PE/Lombry)

L'Afssa conseille le confinement total des volailles dans les zones à risque

Dans un avis, l'Agence française de sécurité sanitaire des aliments (Afssa) a qualifié le risque de contamination en France d'aggravé. Ainsi, l'Afssa demande la « claustration totale des volailles dans les zones humides NDLR : passages priviligés des oiseaux migrateurs à risque, et dans les départements à haute densité d'élevages » de canards et d'oies, et souhaite qu'aucune dérogation ne soit possible. Elle prône également la « vaccination préventive pour les espèces qui ne pourraient être élevées en claustration, et vivant dans les zones humides à risques ».

Italie, Allemagne, Autriche. Les pays limitrophes de la France touchés par la grippe aviaire se multiplient, et, aux yeux des spécialistes, la contamination en France n'est qu'une question de semaines, voire de jours.

Cela vous intéressera aussi