Vous avez un doute sur un grain de beauté ? Participez au dépistage gratuit ! © Evgeniy Kalinovskiy, Fotolia

Santé

Dépistage gratuit du cancer de la peau du 14 au 18 mai

ActualitéClassé sous :médecine , dermatologue , cancer de la peau

Trois cents médecins dermatologues proposent un télé-dépistage gratuit du cancer de la peau du 14 au 18 mai, à condition de prendre rendez-vous sur dermatos.fr La détection précoce du cancer cutané augmente les chances de guérison.

Pour cette 20e édition, une expérimentation de télé-dépistage sera réalisée durant la semaine pour favoriser l'accès au diagnostic précoce des cancers de la peau dans des zones comptant peu de dermatologues, pour des populations à risques (agriculteurs, travailleurs du BTP, résidents d'Ehpad), souligne le Syndicat national des dermatologues vénéréologues (SNDV). Une vingtaine de médecins volontaires participent à ce télé-dépistage afin de procéder au repérage des lésions suspectes et les transmettre pour avis à des dermatologues, via une "appli" développée par le syndicat.

La prise de rendez-vous gratuit via la plate-forme est anonyme : elle permet d'obtenir un numéro que l'on remet à l'un des 300 dermatologues participants le jour dit, explique une porte-parole du syndicat. Ces spécialistes feront « un examen de dépistage gratuit à la recherche des cancers de la peau et non à une consultation gratuite de dermatologie. Il n'y aura aucun acte, traitement ou ordonnance », précise le syndicat. Ce dernier rappelle l'importance d'un suivi dermatologique régulier pour les personnes à risques (présentant de nombreux grains de beauté, une peau très claire, des antécédents familiaux, ayant eu de nombreux coups de soleil pendant l'enfance, ou une addiction aux UV artificiels...).

Un mélanome de bon pronostic s’il est détecté tôt

Cette semaine de dépistage et de sensibilisation à la prévention et à la détection précoce des lésions est soutenue par l'Institut national du cancer (INCa). Le nombre de nouveaux cas de cancers de la peau a plus que triplé entre 1980 et 2012, selon l'INCa. Les carcinomes cutanés représentent 90 % des cancers cutanés diagnostiqués en France. Les mélanomes cutanés représentent 10 % des cancers de la peau.

« Le mélanome cutané est de bon pronostic s'il est détecté assez tôt, d'où l'importance du diagnostic précoce », souligne l'INCa, en rappelant que le traitement consiste à opérer pour l'enlever. En revanche, un diagnostic tardif réduit considérablement les chances de guérison car ce cancer est à fort potentiel métastatique, ajoute-t-il.

Pour en savoir plus

Dépistage gratuit du mélanome, un cancer très agressif

Article de Destination Santé paru le 18 mai 2011

Montrez votre peau ce jeudi 19 mai ! Un dépistage gratuit et anonyme des cancers de la peau, organisé à l'échelle nationale, a pour ambition de sensibiliser le public aux effets néfastes du soleil, mais peut aussi sauver des vies, avec plus de trente mélanomes détectés l'année dernière.

La 13e Journée nationale de prévention et de dépistage anonyme et gratuit des cancers de la peau se déroulera ce jeudi 19 mai, dans toute la France. L'occasion de faire examiner votre peau, surtout si l'évolution d'un grain de beauté vous paraît inquiétante...

L'objectif de l'opération est de sensibiliser le public au dépistage précoce des cancers de la peau et à la photoprotection. Derrière ce grand mot une idée toute simple : se protéger des dangers du soleil ! « Cet objectif est en partie atteint », explique le Syndicat national des dermatologues et vénéréologues (SNDV), qui organise la journée. « Il reste toutefois à alerter plus particulièrement les publics moins faciles à toucher, comme les professions travaillant en extérieur ou les jeunes ».

Des vies sauvées l’année dernière

Notons que les dépistages s'effectueront en dehors des cabinets médicaux. Les dermatologues se rassembleront dans des services hospitaliers et divers centres de dépistage improvisés. En 2010, près de 16.000 personnes avaient bénéficié de ces consultations anonymes et gratuites. « Au total, trente-trois mélanomes ont ainsi pu être découverts ». Et donc, plusieurs vies ont été sauvées...

Rappelons en effet que chaque année, le mélanome touche plus de 8.000 Français et provoque environ 1.000 décès. « Il est très agressif lorsqu'il est diagnostiqué tardivement mais une "simple" exérèse est suffisante lorsqu'il est diagnostiqué à temps », souligne le SNDV.

Pour obtenir la liste des centres de dépistage, par département, consultez le site du SNDV.

Cela vous intéressera aussi

Quels sont les différents traitements efficaces contre le cancer du sein ?  Le cancer du sein est le cancer le plus fréquent chez la femme. En 2012, environ 48.000 personnes ont développé ce cancer et près de 9 personnes sur 10 en ont guéri. Les Hôpitaux Universitaires de Genève nous expliquent au cours de ce film comment se déroule le traitement.