Des chercheurs de l’Imperial College de Londres (Royaume-Uni) estiment que les mesures de confinement prises en Europe ont, au 31 mars 2020, sauvé entre 21.000 et 120.000 vies ! © shocky, Adobe Stock
Santé

Le confinement aurait déjà permis de sauver jusqu’à 120.000 personnes en Europe

ActualitéClassé sous :Coronavirus , Confinement , pandémie de Covid-19

Il a émergé en Chine, mais il a rapidement déferlé sur l'Europe. Le coronavirus baptisé SARS-CoV-2 est actuellement responsable d'une pandémie meurtrière de Covid-19. Mais des chercheurs confirment aujourd'hui que les mesures de confinement décidées par de nombreux gouvernements permettent de sauver des vies.

Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] Tirons le meilleur du confinement  « Restez chez vous ! » C’est le mot d’ordre lancé par les autorités pour lutter contre la propagation du coronavirus responsable de la pandémie de Covid-19. Et nous sommes désormais des millions à vivre une situation inédite, celle du confinement. Pour nous en sortir au mieux, peut-être faut-il la vivre comme une expérience humaine de plus. 

Plus de 11.500 morts en Italie, quelque 7.300 en Espagne, plus de 3.000 en France, 1.400 au Royaume-Uni et 500 en Allemagne. Le bilan provisoire de la pandémie de Covid-19 en Europe au 30 mars 2020 est déjà lourd. Mais sans commune mesure avec ce qu'il aurait pu être sans la mise en place généralisée de mesures de confinement, révèlent aujourd'hui des chercheurs de l'Imperial College de Londres (Royaume-Uni).

À ce jour - au 31 mars 2020 -, interdiction des rassemblements, mise en quarantaine des personnes contaminées, fermeture des écoles, distanciation sociale et finalement, confinement auraient déjà permis de sauver entre 21.000 et 120.000 vies, rien que dans les onze pays européens - Autriche, Belgique, Danemark, France, Allemagne, Italie, Norvège, Espagne, Suède, Suisse et Royaume-Uni - que les chercheurs ont modélisés. Grâce à une réduction drastique du nombre moyen de nouvelles infections générées par chaque personne infectée.

Maintenir le confinement pour sauver des vies

« Le nombre de morts continue d'augmenter, mais nous observons les signes clairs des effets du confinement sur le nombre de personnes infectées », explique Seth Flaxman, chercheur, dans un communiqué de l’Imperial College, qui se base sur les chiffres publiés en temps réel par le Centre européen de prévention et de contrôle des maladies.

Le rapport rendu par les chercheurs de l'Imperial College estime aussi le nombre de personnes infectées par le coronavirus dans les mêmes onze pays jusqu'au 28 mars 2020 : entre 7 et 43 millions. Soit entre 1,88 et 11,43 % de la population seulement. Des chiffres qui mènent Axel Gandy, statisticien, à la conclusion suivante : « Le confinement a déjà sauvé de nombreuses vies et il continuera d'en sauver. Nos résultats montrent à quel point le maintien de ces mesures est crucial. ».

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !