Le patou n’est pas un chien comme les autres. © bennytrapp, Adobe Stock
Planète

Montagne : quelle attitude adopter avec les chiens de troupeau ?

Question/RéponseClassé sous :loisirs , montagne , chien

Chaque été, des randonneurs se font attaquer par des chiens de troupeau. Ces derniers, destinés à défendre les animaux contre les attaques de prédateurs, peuvent s'avérer très agressifs. Voici la conduite à adopter pour éviter un incident.

Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] Surprenez-vous avec ces fascinants regards d'animaux  Mystérieux, ces regards animaux nous font regarder autrement la nature... quand c'est elle qui nous regarde. De l'araignée aux primates, les yeux n'expriment pas la même chose et il est souvent bien difficile de comprendre ce qui s'y cache. 

En 2020, vingt incidents (morsures ou attaques) de chiens de protection ont été recensés en Auvergne-Rhône-Alpes, selon la préfecture. Elles sont le plus souvent dues à un patou, un gros chien à la musculature impressionnante qui est de plus en plus utilisé par les éleveurs pour protéger leurs troupeaux des attaques du loup. Mais le patou peut aussi se montrer agressif avec les humains lorsqu'il sent un danger. Contrairement aux chiens de chasse ou des promeneurs, le patou n'a pas de maître et ne répond pas aux ordres des humains. Il grandit au milieu du troupeau et considère les moutons comme ses protégés. Pour éviter de déclencher une attaque, les responsables des parcs régionaux et les autorités locales apportent quelques conseils aux randonneurs.

Qu'est-ce qu'un chien de protection des troupeaux ? © Suaci Montagn'Alpes-PNR des Bauges, YouTube

Rencontre avec un chien de troupeau : que faire ?

  • Restez sur les sentiers balisés et contournez les troupeaux le plus largement possible.
  • Si le chien aboie, ne prenez pas forcément peur : ses aboiements sont destinés à vous dissuader de vous approcher du troupeau.
  • S'il court vers vous, ne cherchez pas à fuir : le patou peut atteindre 45 km/h et vous avez peu de chances de le semer ! Restez immobile ou reculez prudemment le temps que le chien vous identifie comme un humain et estime la menace.
  • N'effectuez pas de geste brusque ou inattendu.
  • Ne fixez pas le chien dans les yeux, ce qui représente pour lui une mise au défi.
  • Ne lui tournez pas le dos, ce qu'il considère comme une invitation à vous attraper.
  • Ne cherchez surtout pas à nourrir un mouton ou un agneau. Le chien va interprétera cela comme une menace.
  • Ne brandissez pas vos bâtons de marche en l'air ; prenez-les dans une main et orientez-les vers le bas.
  • Pour plus de sécurité, n'emmenez pas votre chien en montagne dans les zones où paissent les troupeaux. Si malgré tout vous avez un chien à vos côtés, tenez-le en laisse. Ne le prenez pas dans vos bras et laissez le patou interagir avec lui.

À noter que les appareils à ultrasons censés repousser les chiens sont parfaitement inutiles dans ce cadre-là, indique Le Dauphiné libéré.

Malheureusement, dans certains cas, les randonneurs n'auront d'autre choix que de rebrousser chemin pour éviter de traverser le « territoire » du patou. En cas de morsure ou d'attaque, signalez l'incident en remplissant le questionnaire en ligne à l'adresse hautes-alpes.gouv.fr.

Abonnez-vous à la lettre d'information La question de la semaine : notre réponse à une question que vous vous posez, forcément. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !