Planète

1944 : le ZNP-K-28, pour la surveillance maritime

Diaporama - La grande épopée des ballons dirigeables
PhotoClassé sous :Environnement , renouveau du ballon dirigeable , Plans de la nouvelle France industrielle
1944 : le ZNP-K-28, pour la surveillance maritime
Abonnez-vous à la lettre d'information Photos : chaque semaine, deux sujets traités à travers des photos remarquables.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Durant la Seconde guerre mondiale, la domination militaire de l'Atlantique a été un enjeu stratégique déterminant, l'Allemagne cherchant, entre autres, à bloquer le ravitaillement du Royaume-Uni. Employé pendant la bataille de l'Atlantique, ce type de dirigeable fit partie de la série des ZNP-K construit par la Goodyear Aircraft Company (qui a aussi construit l'Akron). La construction fut initiée par l'US Army en 1940 et nécessita la réalisation de huit nouvelles bases : 154 sortirent des hangars dans le but de faire de la surveillance maritime, escorter les convois alliés, et lutter contre les sous-marins ennemis qui évoluaient alors en surface.

Ils mesuraient 76 mètres de long, d'une capacité volumétrique de 12.043 m3 et muni de deux moteurs Pratt & Whitney R-1340 de 425 ch. Ils étaient équipés d'un radar, d'un équipement de détection d'anomalies magnétiques (MAD), de bouées-sonar, de quatre charges explosives et d'une mitrailleuse Browning de 12,7 mm. Le dirigeable pouvait embarquer un équipage de 10 personnes, disposait d'une vitesse maximale de 125 km/h et d'une autonomie de 3.537 km. 

80-G-208873 : le K-28 escortant le SS Paulsboro, navire marchand américain, dans l'Atlantique, le 27 janvier 1944. Archives nationales de la marine américaine.

© Musée national de la marine américaine