Planète

Généralités

Dossier - Qui sont les odonates ?
DossierClassé sous :zoologie , odonates , libellules

Christian Kerihuel

-

Les Odonates, ou Libellules sont des insectes magnifiques dit hémimétaboles, c'est à dire qu'ils ne passent pas par un état immobile appelé la nymphe ou chrysalide. On compte environ 6000 espèces et sous espèces décrites.

  
DossiersQui sont les odonates ?
 

Mares, étangs, lacs, fleuves, rivières, ruisseaux, fossés... tous les milieux humides accueillent les libellules.

Calopteryx splendens mâle, appelé également Agrion éclatant. © Böhringer Friedrich, Wikimedia commons, CC by-sa2.5
Caloptéryx vierge Calopteryx virgo - Tous droits réservés

Elles font partie de l'ordre des Odonates qui compte environ 6000 espèces et sous espèces décrites. Cet ordre vivait déjà au carbonifère dans des lieux chauds et humides. Les Odonates sont des insectes hémimétaboles, c'est à dire qu'ils ne passent pas par un état immobile appelé la nymphe ou chrysalide.

Les plus communes n'hésitent pas à fréquenter les bassins d'ornement et les mares artificielles pour y chasser dans un premier temps et peut-être même s'y reproduire pour peu que l'environnement s'y prête. L'agrion jouvencelle, la libellule déprimée, l'anax empereur, le sympétrum à côtés striés, sont parmi les premières libellules à coloniser ces nouveaux habitats, et on peut les voir apparaître aux beaux jours. Par les chaudes journées ensoleillées on a plus de chance de les voir.

Libellule déprimée Libellula (Platetrum) depressa - Tous droits réservés

C'est un réel plaisir de pouvoir les observer à l'aide d'une petite paire de jumelles à mise au point rapprochée.

La variété des plantes aquatiques qui peuplent ces points d'eau et leurs structures, augmentera de façon significative les potentialités d'accueil pour ces insectes. Il est cependant à considérer, que la présence des poissons d'ornements limite cette installation, ces animaux consommant les larves de libellules. En revanche, la présence des batraciens n'est pas un problème car les têtards de grenouilles et les larves de tritons sont des proies appréciées des larves d'odonates ayant atteint leurs derniers stades de développement.

Sympètrum à côtés striés (Sympetrum striolatum) - Tous droits réservés

Certaines libellules ne se trouvent que sur les rivières à truite, dont l'eau est la plus pure, comme le rare gomphus à crochets et d'autres encore, comme la cordulie alpestre, ne se rencontrent qu'en altitude sur certains lacs de montagne. Il existe aussi des grandes migratrices à l'instar du sympétrum à nervures rouges ou de l'anax porte selle... Tout un monde d'une richesse et d'une variété insoupçonnable.

Anax empereur Anax imperator - Tous droits réservés

Environ 90 espèces peuplent ainsi la France et ses zones limitrophes, la période de vol s'échelonnant en général d'avril à octobre. Certaines sont rares ou menacées et bénéficient d'une protection totale, leur capture est de ce fait interdite.

Orthétrum réticulé Orthetrum cancellatum - Tous droits réservés

Des espèces très rares sont inféodées à des milieux restreints, comme les tourbières que fréquentent la leucorrhine à gros thorax ou le leste dryade. D'autres s'accommodent des milieux saumâtres.