Les coraux sont fascinants. Ces animaux extrêmement anciens sont devenus peu à peu des constructeurs de récifs. Mais aujourd'hui, ils sont en danger. Blanchissement, perte de biodiversité, maladies : le réchauffement climatique est lourd de conséquences pour les barrières de corail.

  
DossiersLes coraux face au réchauffement climatique
 

Les récifs sont souvent l'élément essentiel dans l'économie des régions tropicales qui les abritent. Les coraux attirent en effet plongeurs, apnéistes, pêcheurs récréatifs et amateurs de plages de sable blanc.

Les coraux attirent les touristes, qui apprécient observer la faune et la flore sous-marines. © Guillaume Holzer, Coral Guardian, tous droits réservés

Plus de 100 pays bénéficient du tourisme lié aux récifs et le corail contribue à plus de 30 % des recettes d'exportation dans plus de 20 pays.  

Le tourisme récifal

Les économies locales bénéficient de milliards de dollars provenant des visiteurs de leurs récifs auprès des entreprises exploitant les écosystèmes récifaux. Par le biais des services touristiques, des milliards de dollars sont collectés.

Dans de nombreuses petites îles, plus de 90 % du nouveau développement économique est tributaire de ce tourisme côtier. Le tourisme récifal, s'il est géré de manière durable, peut fournir des ressources alternatives ou complémentaires de revenus pour les communautés côtières dans les pays en développement.