-

Transcript du tchat de Françoise Vimeux, sur la variabilité climatique.

  
DossiersLa variabilité climatique (transcript d'un tchat)
 

-- Si le climat se dérègle la Terre sera invivable ? Ou alors il y aura une sélection naturelle ?

FV : C'est une bonne question. Notre planète va réagir a la perturbation de l'homme et va réagir a un nouvel équilibre. Au niveau des écosystèmes, il va y avoir une évolution/sélection.

-- Pourquoi vous êtes vous intéressée à l'écologie ?

FV : Au départ, j'ai toujours aimé les sciences physiques et naturelles. Le climat me permettait de jongler avec plusieurs activités scientifiques.  Ma motivation a évolué depuis dix ans, suite au dérèglement climatique.

-- Vous semblez bien jeune pour faire un métier aussi "sérieux"... On imagine plutôt des vieux loups aux cheveux blancs derrière leurs instruments de mesure ! Qu'est-ce qui vous motive ??

FV : Je ne suis pas spécialement jeune, c'est la recherche qui conserve. La climatologie est une science jeune. Nous travaillons sur le plan international avec différents autres scientifiques. Nous faisons des publications ensemble.

-- Une question un peu hors sujet : quelles études faut faire pour devenir climatologue ? (Orientation post-bac oblige !)

FV : Pour devenir chercheur, il faut avoir un doctorat (5 ans d'études + 3 années de thèse) puis postuler aux concours de chercheurs. Le climat n'est pas une discipline en tant que telle. Il faut étudier la chimie, la physique et la géochimie. On se spécialise vers la fin.

-- On ne parle plus du tout de la couche d'ozone ? Pourquoi ? Qu'en est-il aujourd'hui ?

FV : Un événement en chasse un autre. Il y a toujours des problèmes sur ce point. Mais le trou de l'ozone ne se referme pas.  Il est toujours présent. Vous trouverez des informations dans différents ouvrages récents.

-- Quel va être notre climat futur d'ailleurs ? On prévoit des polaires ou des bikinis ??

FV : On va vers un climat plus chaud ou bien vraiment plus chaud. Nous allons vers un climat aussi au niveau des précipitations. Certaines régions connaitront des crues très importantes d'autres verront s'assécher leur climat.

-- C'est quoi la différence entre un météorologue et un climatologue ?

FV : La météorologie c'est le temps qu'il fait jour après jour. Le climat c'est de regarder sur plusieurs dizaines d'années voire centaines d'années. Nous regardons en moyenne sur plusieurs décennies. Les climatologues travaillent cependant avec Météo France.

-- Pouvez-vous donner un conseil sur ce qu'il faut faire et ne pas faire ? D'ailleurs est-il possible à notre échelle d'avoir un vraie influence mesurable sur l'environnement ?

FV : Si vous voulez acheter une voiture, n'achetez pas un 4x4 par exemple ! La première source de dioxyde de carbone c'est le transport, cela aura donc un effet important.

-- C'est pas un peu frustrant de voir tous les signaux qui indiquent le dérèglement climatique et de voir que peu de personne écoute vos avertissement ??

FV : J'ai l'impression qu'on nous interroge de plus en plus au contraire sur ces questions. Je n'ai donc pas ce sentiment. C'est une évolution lente. Au départ, nous étions peu sollicités ce n'est désormais plus le cas depuis quelques années.

-- Quels sont les moyens dont on dispose pour travailler sur l'évolution du climat ?

FV : Pour travailler sur l'évolution du climat, nous faisons appel aux archives. Nous interrogeons aussi les modèles de climat. C'est en gros : les modèles et les données. Nous travaillons en symbiose avec ces outils.

-- Merci Françoise Vimeux le tchat touche à sa fin, un mot de conclusion ?

Il ne faut pas faire de catastrophisme. Notre climat change mais il est encore temps de se bouger pour limiter les changements qui vont avoir lieu. Je suis très contente que les gens s'intéressent à ces questions. Merci à vous.