Planète

Les espaces secs identifiés : la notion de "diagonale sèche"

Dossier - Identifications des aires sèches
DossierClassé sous :climatologie , Géographie globale , géomorphologie

-

Les déserts, occupent 40 % des continents, avec 20 % de la population mondiale. Ils prennent un intérêt croissant grâce à leur potentiel énergétique illimité (éolien, solaire), à leurs ressources minérales et en eaux souterraines.

  
DossiersIdentifications des aires sèches
 

L'expression zone aride est souvent utilisée pour parler des zones sèches, dont il faut préciser que la zone aride n'est qu'un degré, les autres zones étant l'hyperaridela semi-aride et la sub-humide sèche, selon la localisation étalée des aires sèches en longitude et en latitude,

Les villageois du Haut Atlas (Maroc) doivent parcourir des distances toujours plus grandes pour trouver leur combustible, ici des fagots de branchages et des racines.

A l'exclusion des aires sèches froides polaires, glaciaires et périglaciaires, la première tentative de localisation globale des aires sèches revient à Emmanuel de Martonne et Aufrère (1928) avec le concept de diagonale aride, qui garde tout son intérêt, à condition de substituer au qualificatif aride l'adjectif sèche, regroupant les différents milieux secs échelonnés en latitude et en longitude et dont les mécanismes responsables des degrés d'aridité se combinent en des variantes sèches diverses. Le terme de diagonale donne aussi une impression de continuité et d'homogénéité, ces ensembles étant en fait discontinus et hétérogènes. La diagonale Sahara-déserts chinois est tronçonnée par des vallées et leurs immenses plaines de cours d'eau allochtones : vallée du Nil, Mésopotamie, Amou Daria, Sir Daria et les chaînes de montagnes recevant de riches précipitations : Elbourz et Khopet Dag, Alai, Tien Chan. La différence entre aires sèches tropicales et aires sèches de latitude tempérée est déterminante vis à vis du développement.

Les cinq diagonales sèches

dans l'hémisphère nord :

  • 1 - la diagonale sèche la plus vaste embrasse, au nord des latitudes tropicales, le Sahara, l'Arabie, le Thar en Inde et se poursuit par les déserts de latitude tempérée d'Asie Centrale (Touranie) et chinois; la sécheresse du Sahara et de l'Asie occidentale (Moyen-Orient, péninsule arabique. Rajasthan) s'explique par leur exclusion de l'aire d'influence des deux sources principales de précipitations : le front polaire et les courants équatoriaux d'ouest. Les déserts d'Asie Centrale et de Chine, de latitude tempérée, sont des déserts à la fois continentaux et d'abri. Les courants d'ouest méditerranéens et équatoriaux sont bloqués par la chaîne himalayenne qu'ils ne franchissent pas, leur épaisseur de 3000 à 5000 m étant insuffisante : ils sont détournés vers l'est-sud-est.
Ensablement des vestiges du Ksar de Chtem (Maroc) par des édifices sableux barkhaniques en forme de croissant
  • 2 - la diagonale sèche Californie - Sonora - Mexique est la seconde diagonale de l'hémisphère nord.

- dans l'hémisphère sud :

  • 3 - la diagonale sèche du Namib - Kalahari, en Afrique du sud et au sud-ouest de Madagascar ;
  • 4 - la diagonale sèche d'Amérique latine, de l'Equateur (Galapagos compris) au nord du 30° sud, traverse les Andes à Antofagasta et se poursuit au pied oriental de la cordillère jusqu'en Patagonie. En Amérique latine, sont affectés par ordre décroissant de sécheresse, l'Argentine, le Nordeste du Brésil, le Pérou, le Chili et la Bolivie ;
  • 5 - la diagonale sèche d'Australie couvre 75 % du continent avec plus de 5 millions de km2. La moitié, dans le centre-ouest, est un désert sableux. L'Australie possède peu de vrais déserts mais est, après l'Antarctique, le continent le plus sec. Ce paradoxe tient à ce que ce continent fut plus aride dans le passé et a hérité de ses paléoclimats des paysages désertiques et à ce que les pluies y sont si irrégulières qu'une grande part de la zone semi-aride apparaît aride.