Planète

Conclusion

Dossier - Identifications des aires sèches
DossierClassé sous :climatologie , Géographie globale , géomorphologie

-

Les déserts, occupent 40 % des continents, avec 20 % de la population mondiale. Ils prennent un intérêt croissant grâce à leur potentiel énergétique illimité (éolien, solaire), à leurs ressources minérales et en eaux souterraines.

  
DossiersIdentifications des aires sèches
 

Grâce aux progrès réalisés chaque jour dans la capacité de diagnostic de l'état des lieux et grâce aussi à la réflexion épistémologique apparaissent dans les milieux secs au seuil du 21ème siècle plus que des frémissements de développement. Au stade actuel, dans les sociétés encore fondamentalement rurales des écosystèmes secs, le salut réside :

- dans l'habileté des utilisateurs de la terre à tisser de nouvelles relations avec l'espace écologique en préservant durablement les composants de leur environnement,

- dans leur esprit inventif vis-à-vis de l'espace économique (marchés, filières traditionnelles, besoins),

- dans leur capacité d'adaptation et de mutation vis-à-vis d'un nouvel espace social (institutions renouvelées, partenaires sociaux),

- dans l'adoption de progrès technologiques légers qui modifient leurs rapports avec le travail.

De ces adaptations jaillissent des solutions permettant aux agriculteurs et aux éleveurs de combiner leurs activités, d'adapter leurs relations et de glisser vers des systèmes ruraux régénérés leur assurant, ainsi qu'aux citadins voisins, une survie acceptable, première marche du développement. Comment mieux réaliser la croissance revendiquée par les populations des milieux secs est la question décisive, sachant qu'élevage et activités agricoles, en pleine évolution, ne peuvent plus être perçus comme des formes archaïques d'utilisation des terres, puisqu'ils contribuent de façon significative aux économies nationales et au marché international.