Planète

Protèle

DéfinitionClassé sous :zoologie , canidé , chien
Photo d'un protèle. © Dawson, CCA-S A 2.5 Generic license

Protèle (Sparrmann 1783) - Proteles cristatus

  • Ordre Carnivora 
  • FamilleHyaenidae
  • Sous familleProtelinae
  • Genre Proteles
  • Taille : 0,85 à 1,05 m (hauteur au garrot 0,40 à 0,50 m - longueur de la queue 0,30 m)
  • Poids : 8 à 12 kg
  • Longévité : non connue à l'état sauvage - 13 ans en captivité

Statut de conservation UICN : LC préoccupation mineure

Description du protèle

Le protèle ressemble à une petite hyène rayée au museau étroit. Son pelage jaunâtre, chamois ou roux est strié de rayures noires et une crinière court le long de sa nuque et sur l'échine ce qui le fait paraître plus grand qu'il n'est en réalité. Le cou et la partie inférieure sont plus pales et le cou ainsi que les pattes peuvent être barrés de raies sombres. Les membres possèdent cinq doigts au contraire de la hyène qui n'en a que quatre.

Protèle en Namibie. © Dkaeuferle, GNU FDL Version 1.2

Habitat du protèle

On trouve le protèle dans la partie est de l'Afrique (Éthiopie, Kenya, Tanzanie...) au centre (Angola, Zambie...) et dans le sud (Namibie, Province du Cap...). Il vit principalement dans les steppes et savanes couvertes de buissons. Il évite les zones montagneuses.

Comportement du protèle

Le protèle est un animal timide et nocturne qui dort dans des terriers le plus souvent creusés par des oryctéropes ou des porcs épics. Adulte, l'animal est parfois solitaire mais on le rencontre fréquemment en couple ou accompagné des jeunes de l'année. L'animal marque son territoire à l'aide de substances émises par les glandes anales et gère une dizaine de terriers. Un protèle peut manger jusqu'à 200.000 termites moissonneuses qu'il capture à l'aide de sa langue gluante et longue. Il ne détruit pas la termitière qu'il fourrage afin que la colonie puisse se reconstituer et assurer un approvisionnement permanent de nourriture. Il parvient à mémoriser l'emplacement d'un nid afin de ne pas être obligé d'en chercher d'autres.

Reproduction du protèle

Les petits naissent pendant la saison des pluies après une gestation qui dure de 90 à 110 jours. Les portées comprennent le plus souvent deux ou trois chiots qui restent dans le terrier avec leur mère les six premières semaines. Ils commencent à récolter des termites vers l'âge de 3 mois sous la garde vigilante des parents. Ils savent fourrager seuls à partir de quatre mois. Ils restent avec les parents jusqu'à la naissance de la portée suivante mais n'atteint la maturité sexuelle que vers deux ans.

Régime alimentaire du protèle

Bien que classé dans l'ordre des carnivores, le protèle se nourrit essentiellement de termites. Il peut occasionnellement se rabattre sur d'autres insectes, sur de petits mammifères tels que des rongeurs ou des oisillons, mais ce régime est marginal.

Menaces sur le protèle

La menace principale qui pèse sur le protèle est l'agriculture et l'utilisation d'insecticides. Il n'est pas considéré comme nuisible par les indigènes puisqu'il ne pratique pas la prédation de bétail ou de volaille, mais il est chassé pour sa fourrure. Cet aléa ne le met pas directement en danger, et bien qu'il figure sur la liste des animaux à protéger, son statut n'est pas préoccupant.

Cela vous intéressera aussi