Ce moulage est celui d'un crâne de Sahelanthropus tchadensis surnommé Toumaï, qui a été découvert en 2001 par des paléoanthropologues. Pour certains, il pourrait s'agir de l'une des premières espèces d'Hominines, sachant que ces individus ont vécu voici sept millions d'années. © Didier Descouens, Wikimedia Commons, CC by-sa 3.0

Planète

Paléoanthropologie

DéfinitionClassé sous :paléontologie , discipline scientifique , évolution de l’Homme

La paléoanthropologie est une discipline scientifique qui se concentre sur l'évolution de l’Homme, donc sur les différentes étapes évolutives qui ont mené à l'apparition de l'Homme moderne Homo sapiens. Elle se base notamment sur l'étude de restes osseux (crânes, vertèbres, os long, etc.) vieux de quelques milliers à plusieurs millions d'années. Il ne faut pas la confondre avec :

  • la paléontologie qui s'intéresse aux fossiles d'êtres vivants en général, c'est-à-dire aussi bien les animaux que les végétaux et les micro-organismes ;
  • l'archéologie, qui étudie les civilisations anciennes.
Ce moulage est celui d'un crâne de Sahelanthropus tchadensis surnommé Toumaï, qui a été découvert en 2001 par des paléoanthropologues. Pour certains, il pourrait s'agir de l'une des premières espèces d'Hominines, sachant que ces individus ont vécu voici sept millions d'années. © Didier Descouens, Wikimedia Commons, CC by-sa 3.0

Attention, cette discipline pratiquée par des paléoanthropologues ne se limite pas à l'étude du genre Homo, mais à l'ensemble des Hominines. Or, ce taxon se compose notamment des Paranthropes, des Australopithèques et des Ardipithecus. L'acquisition de la bipédie par ces groupes anciens marque une étape importante de l'hominisation. Les Australopithèques apparus il y a environ 4,5 millions d'années ont disparu en Afrique il y a environ un million d'années. Ils ont donc cohabité avec des individus du genre Homo.

Les premiers Hommes sur Terre

Les premiers individus du genre Homo sont apparus il y a plus de deux millions d'années en Afrique de l’Est. Les premiers humains étaient notamment :

  • Homo habilis, l'homme habile, qui possédait un crâne plus gros que l'Australopithèque et qui utilisait des outils en pierre. Cette industrie d'outils taillés dans la pierre décrit la culture oldowayenne, identifiée sur le site d'Olduvaï en Tanzanie ;
  • Homo erectus, l'homme droit, plus grand qu'Homo habilis, apparu en Afrique de l'Est il y a environ 1,8 million d'années et qui a ensuite quitté le berceau africain. Des vagues de migrations ont atteint l'Asie, le Moyen-Orient et l'Europe. Le fossile le plus ancien d'Homo erectus trouvé en Europe est l'Homme de Tautavel, en France ;
  • l'Homme de Néandertal, qui a longtemps cohabité avec l'Homme moderne, Homo sapiens (Cro-Magnon). Les Néandertaliens ont disparu il y a environ 30.000 ans.

En 2010, une équipe annonce la découverte d'une nouvelle espèce humaine : l'Homme de Denisova, dont des restes ont été trouvés dans une grotte de Sibérie. D'autres espèces humaines ont été décrites : l'Homme de Florès, de petite taille, vivant sur l'île de Florès, Homo luzonensis, sur une île des Philippines...

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi

Interview 5/5 : par où Homo sapiens est-il arrivé en Europe ?  La période où est apparu Homo sapiens en Europe reste encore aujourd'hui une question non résolue. Certains experts avancent l’hypothèse qu’il serait arrivé par l’est, d’autres le voient passer par le détroit de Gibraltar. Silvana Condemi, paléoanthropologue, nous explique dans cette interview les enjeux de la colonisation du continent européen par Homo sapiens.