Australopithecus boisei (OH 5) au Museum d’histoire naturelle d’Helsinki, en Finlande. © CCO, Wikimedia

Planète

Paranthrope

DéfinitionClassé sous :paléontologie , paranthrope , Paranthropus boisei

Le terme de paranthrope désigne un genre d'hominidés primitifs fossiles qui vivaient il y a 2,7 à 1,2 million d'années environ. Leur nom venu du grec signifie « pas tout à fait hommes ». Les paranthropes étaient autrefois appelés australopithèques robustes. Ils étaient des bipèdes occasionnels et certains fabriquaient des outils. Tous les fossiles de paranthropes ont été retrouvés en Afrique.

Les paranthropes ont un crâne robuste avec une face prognathe, un bourrelet sus-orbitaire continu, une crête sagittale et des dents permettant de manger des aliments coriaces. Ils devaient mesurer entre 1,1 et 1,3 m environ. Les paranthropes ont dû cohabiter avec des Homo habiliset des Homo erectus.

Les différentes espèces de paranthropes

Il existe trois espèces connues de paranthropes :

  • Paranthropus robustus, aussi appelé Australopithecus robustus, retrouvé en Afrique du Sud, avec une capacité crânienne de 500 à 550 cm3. Il devait vivre il y a 1,8 à 1,2 million d'années. La première découverte d'un fragment de fossile de P. robustus date de 1938. Différents fossiles ont été retrouvés à Kromdraai, Swartkrans et Drimolen ;
  • Paranthropus boisei : des restes de cette espèce ont été retrouvés en Tanzanie, en Éthiopie et au Kenya. Il devait vivre il y a 2,3 à 1,2 millions d'années d'après le Smithsonian national museum of natural historyParanthropus boisei avait des dents plus grosses que celles de Paranthropus robustus, avec un émail dentaire particulièrement épais. La première découverte de cette espèce date de 1959, avec le crâne appelé « Zinj » qui a été trouvé à Olduvai, en Tanzanie. Le premier nom de cette espèce était Zinjanthropus boisei. Sa capacité crânienne se situe autour de 500 cm3, d'après le CNRS ;
  • Paranthropus aethiopicus : une mâchoire a été retrouvée en 1967 en Éthiopie par des paléontologues français. En 1985, le « crâne noir » a été découvert au Kenya, près du lac de Turkana. P. aethiopicus serait la plus ancienne des trois espèces de paranthropes, puisqu'elle aurait vécu il y a 2,7 à 2,3 millions d'années. La capacité crânienne de cette espèce serait de 419 cm3.
Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi

Interview 5/5 : par où Homo sapiens est-il arrivé en Europe ?  La période où est apparu Homo sapiens en Europe reste encore aujourd'hui une question non résolue. Certains experts avancent l’hypothèse qu’il serait arrivé par l’est, d’autres le voient passer par le détroit de Gibraltar. Silvana Condemi, paléoanthropologue, nous explique dans cette interview les enjeux de la colonisation du continent européen par Homo sapiens.