Une tortue du Jurassique écrasée par un dinosaure découverte en Suisse

Classé sous :paléontologie , tortue marine , Jura

« Paléontologie A16 » est le nom donné à un site de fouilles paléontologiques, où l'on a pu trouver des centaines d'empreintes de dinosaures et de nombreux fossiles de tortues. Originellement destiné à devenir « l'autoroute A16 », ce lieu est situé dans la partie suisse du Jura. Pourtant, durant l'époque du Jurassique supérieur, il abritait un environnement côtier.

Un dinosaure aurait écrasé une carapace de tortue marine durant le Jurassique supérieur, il y a environ 150 millions d'années, d'après des fouilles réalisées dans le Jura suisse, autrefois un milieu côtier. © Christian Püntener et al., 2019, Swiss Journal of Geosciences

C'est ce qui a permis de découvrir une carapace de Plesiochelys bigleri quasiment complète. Son état de préservation suggère que la tortue est morte à marée basse et rapidement enterrée, d'après une étude publiée sur PaleorXiv. Elle n'a donc rien senti lorsqu'un dinosaure sauropode l'a écrasée, enfonçant son corps d'environ 7,5 cm. Cette découverte est la première preuve de l'existence de tortues sur ces côtes, et laisse penser qu'elles cohabitaient avec des sauropodes et des théropodes, dont les empreintes couvrent le site.

Dans le Jura, une carapace de tortue a été retrouvée, probablement écrasée par un dinosaure sauropode. © Catmando, Fotolia