Il s'est formé il y a quelques jours entre l'Afrique et les Antilles. Ce week-end, il est devenu le tout premier ouragan de catégorie 5 jamais observé dans le nord-est du bassin atlantique. Et Lorenzo s'approche désormais des côtes européennes. Selon les prévisions, il devrait passer à proximité des Açores ce mercredi. Puis il remontera jusqu'aux îles britanniques.

Mais alors que ses ventsvents moyens étaient estimés à pas moins de 260 km/h hier encore, ils ne s'établiraient plus qu'à environ 175 km/h aujourd'hui. De quoi le faire chuter en catégorie 2, seulement. Il devrait toutefois être à l'origine de rafales à quelque 200 km/h sur l'île de Flores. Des rafales accompagnées de pluies torrentielles. Même si celles-ci devraient rester essentiellement localisées en mer.

Les prévisions restent encore aléatoires à cette échéance mais Lorenzo pourrait atteindre les côtes britanniques ce jeudi. Et notre Bretagne pourrait essuyer quelques intempéries avant vendredi. À ce moment-là, toutefois, Lorenzo devrait avoir été reclassé en simple tempêtetempête.