Records historiques de chaleur au Japon

[EN VIDÉO] Vague de chaleur ou canicule: quelle différence ?  L’été, on entend parler de pics de chaleur, de vagues de chaleur et de canicule. La différence ne saute pas aux yeux, mais elle entre en compte pour les alertes météo ou les plans de vigilance en matière de santé. 

Le seuil des 40 °C a été atteint samedi dernier au Japon : c'est la première fois que le mercure monte aussi haut au cours d'un mois de juin. Cette valeur symbolique de 40,2 °C a été atteinte à Isesaki, près de Tokyo, alors que des dizaines d'autres records mensuels ont été battues dans le pays, mais aussi quelques records absolus, tous mois confondus. En cause, un dôme de chaleur qui englobe aussi la Chine avec également de nombreux records, à l'instar des 44,2 °C à Lingshou, la température la plus élevée jamais enregistrée là-bas.

Si la chaleur s'atténue en Chine, une nouvelle remontée d'air chaud touche actuellement le Japon. La température s'est élevée jusqu'à 39,8 °C à Sano ce lundi, un record tous mois confondus. Tokyo a enregistré 35,7 °C ce lundi, il s'agit du troisième jour consécutif avec plus de 35 °C, un événement qui ne s'était jamais produit depuis le début des relevés météo japonais en 1875. Ce blocage météo qui piège la chaleur sur le Japon va persister jusqu'au week-end prochain.

Un air chaud souffle sur le Japon. © Pixabay, Kanenori