Ces images étonnantes, venues du Brésil, montrent un pont vivant formé par des milliers de fourmis légionnaires. Le but de cet assaut est un nid de guêpes, qu'elles pilleront pour nourrir leurs larves.
Cela vous intéressera aussi

La vidéo fait le bonheur des réseaux sociauxréseaux sociaux. Elle montre une colonie de fourmis former avec leurs corps un pont en guirlande suspendu sous le bord d'un toittoit pour atteindre un nid de guêpes dans le but de le détruire.

La scène se passe au Brésil et Francisco Boni, qui l'a filmée, l'a publiée sur TwitterTwitter. Selon lui, les attaquants sont des fourmisfourmis légionnaires, coutumières des colonies géantes.


Un pont vivant pour attaquer un nid de guêpes. © Francisco Boni, Vuzeenews News, YouTube

Une guerre très ancienne entre hyménoptères

L'explication semble plausible. Ces fourmis (dont il existe plusieurs espècesespèces, réparties sur différents continents) sont connues pour attaquer d'autres animaux, dont des insectesinsectes et notamment des nids de guêpes. Il s'agit plutôt de prédation que de défense, l'objectif étant d'aller récolter les œufs ou les larveslarves qui serviront à nourrir les larves de fourmis. Une vidéo de National Geographic montre d'ailleurs une attaque de ce genre.

Voir aussi

Fourmis : une armée de tueuses aux pièges redoutables...

Francisco Boni, dans son commentaire, explique que, devant une telle armée myrmécéenne, les guêpes s'enfuient pour la plupart. Le pillage peut alors être complet. Rappelons qu'entre ces deux hyménoptères, qui sont apparentés, la guerre fait ragerage depuis longtemps à l'échelle des familles. Les fourmis sont de leur côté victimes de guêpes parasites (dont il existe de nombreuses espèces, classées dans plusieurs groupes par les taxonomistes). Certaines ont en effet l'habitude de pondre leurs œufs dans le corps même d'une fourmi, qui servira de garde-manger pour les larves.