Parmi les sept nouvelles espèces de guêpes découvertes en Amazonie par une équipe de l’université de Turku (Finlande), Clistopyga crassicaudata tire son épingle du jeu. Ou plutôt, son dard. Car celui-ci s’avère extraordinairement long et large. © Grispb, Fotolia

Planète

Une guêpe avec un dard gigantesque découverte en Amazonie

ActualitéClassé sous :animaux , guêpe , forêt amazonienne

Avec son dard aux allures d'épée, on pourrait la croire tout droit sortie d'un film d'horreur. Pourtant cette guêpe est tout ce qu'il y a de plus réel. Elle vit quelque part entre les Andes et la forêt amazonienne.

Depuis quelques années, une équipe de chercheurs de l'université de Turku (Finlande) multiplie les découvertes de nouvelles espèces animales. Notamment du côté de l'Amazonie. Des espèces qui présentent parfois un physique ou des habitudes étonnantes. Et c'est encore le cas de cette guêpe découverte dans une zone particulièrement diversifiée située entre les Andes et la forêt amazonienne et qu'ils décrivent dans la dernière de leurs études.

En effet, le dard de cette nouvelle guêpe parasitoïde baptisée Clistopyga crassicaudata est incroyablement long et large au regard de la taille de l'animal. « Depuis toutes ces années où j'ai étudié ce type de guêpes, je n'ai jamais rien vu de tel », assure le professeur Ilari E. Sääksjärvi.

Clistopyga crassicaudata mesure environ un centimètre et son dard, plus de quatre millimètres. © Ilari E. Sääksjärvi, université de Turku

Un usage qui reste à préciser

En habitué des mœurs surprenantes des guêpes parasitoïdes, le professeur Sääksjärvi sait que celles-ci ont pour habitude d'utiliser leur dard pour injecter du venin et paralyser ainsi celui qu'elles ont choisi pour devenir leur hôte. Puis ce même dard peut servir à pondre des œufs sur ou même à l'intérieur de l'hôte en question.

Une autre guêpe Clistopyga utilise même son dard comme une aiguille pour prendre des araignées au piège dans leur propre toile. Car ces guêpes-là aiment pondre leurs œufs dans des araignées. Mais dans le cas de cette nouvelle espèce, même s'ils sont convaincus qu'il s'agit là d'un outil sophistiqué à l'usage de la guêpe, les chercheurs ignorent encore l'utilité d'un dard aussi proéminent.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !


Bénéficiez d'une réduction en utilisant un code promo Amazon. Passez à l'action !