Découverte d'un ancien fleuve gigantesque

Classé sous :Archéologie , ancien fleuve , bassin sédimentaire

Ce fut sans doute l'un des 10 fleuves les plus longs ayant jamais parcouru la Terre. Des chercheurs australiens ont découvert la trace d'un ancien fleuve de 4.000 kilomètres de long qui coulait de l'Antarctique à l'Australie à l'époque du Gondwana, un supercontinent formé à la fin du Néoprotérozoïque il y a 600 millions d'années. Les chercheurs, qui décrivent leurs travaux dans la revue Geology, ont retracé le parcours du fleuve en analysant les cristaux de zircon, qui ont la particularité de rester intacts même soumis à des fortes transformations métamorphiques. Car bien entendu, toutes les roches de l'époque ont été grignotées par l'érosion.

Ils ont ainsi pu établir que les traces sédimentaires retrouvées en Australie étaient du même âge que celles de l'Antarctique, où s'établissait la source du fleuve. Ce dernier, qui n'a pas encore trouvé de nom, aurait coulé durant 200 millions d'années avant de s'assécher dans un énorme delta semblable à celui de l'Amazone actuel. Selon les chercheurs, cette découverte pourrait permettre de trouver des nouveaux réservoirs de combustibles fossiles, qui se forment par décomposition d'organismes marins accumulés dans des bassins sédimentaires comme les deltas.

Le parcours du fleuve (en bleu) à l’époque du Gondwana (250 millions d’années). En gris clair, les limites du supercontinent. En gris moyen, les continents actuels. © Sara Morón et al. Geology, 2019