Les différentes méthodes de datation des minéraux et les périodes couvertes

DossierClassé sous :physique , géologie , datation

-

Généralement la datation se fait selon la méthode Radiométrique ou Isotopique... Il fallut attendre la découverte de la radioactivité par Marie et Pierre Curie, au début du 20e siècle, pour avoir enfin cet outil qui permit de se faire une idée réaliste du temps géologique, c'est-à-dire obtenir des âges géologiques absolus, et de déterminer l'âge vénérable de notre planète. Cet outil, la datation radiométrique, utilise certains éléments chimiques qui ont la propriété de se désintégrer radioactivement. En calculant le temps qu'a mis une certaine portion d'un élément contenu dans un minéral à se désintégrer, on obtient l'âge de formation de ce minéral.

  
DossiersLes différentes méthodes de datation des minéraux et les périodes couvertes
 

Ce dossier est un extrait du site de Pierre André Bourque, professeur et chercheur à l'Université Laval au Québec. Cet article est reproduit avec son accord.
Pour accéder à son site, cliquez ici

Les différentes méthodes de datation des minéraux et les périodes couvertes.

Généralement la datation se fait selon la méthode Radiométrique ou Isotopique..
Avec le professeur Pierre André Bourque de l'Université Laval de Québec voyons le détail du procédé.

Il fallut attendre la découverte de la radioactivité (voir encadré) par Marie et Pierre Curie, au début du 20e siècle, pour avoir enfin cet outil qui permit de se faire une idée réaliste du temps géologique, c'est-à-dire obtenir des âges géologiques absolus, et de déterminer l'âge vénérable de notre planète.
Cet outil, la datation radiométrique, utilise certains éléments chimiques qui ont la propriété de se désintégrer radioactivement. En calculant le temps qu'a mis une certaine portion d'un élément contenu dans un minéral à se désintégrer, on obtient l'âge de formation de ce minéral.