Planète

Dossier : découvrez l'extraordinaire biodiversité du sol

ActualitéClassé sous :zoologie , développement durable , Vie du site

Découvrez le dossier Sol et sous-sol : une biodiversité étonnante. La faune du sol paraît banale, et pourtant... Le sol (l'humus particulièrement) renferme une biodiversité essentielle au bon fonctionnement de la nature.

À la découverte de la faune du sol. © DR

 

La faune du sol peut paraître banale, car elle n'est pas spectaculaire, nettement moins que les récifs de coraux et autres merveilles de la nature ! Et pourtant, le sol et le sous-sol de notre planète abritent une biodiversité foisonnante, indispensable elle aussi à la vie sur Terre.

 

La dimension fractale du sol est un paramètre essentiel à envisager. Il est nécessaire tout d'abord de comprendre comment un aussi grand nombre d'espèces cohabitent dans un espace aussi réduit, bravant ainsi certaines des « lois » de la nature, qui établissent des limites strictes à la coexistence des espèces.

 

La mobilité des animaux du sol est la seconde propriété qui explique l'abondance des espèces. Le réseau trophique qui s'y organise est complexe. Telle la Reine Rouge de Lewis Carroll, qui se déplaçait de manière incessante pour arriver à rester sur place alors que tout bougeait autour d'elle, les mouvements quasi incessants des animaux du sol (en dehors des périodes de mue ou des stades immobiles comme les œufs) autorisent une circulation de l'énergie et des nutriments qui assure la stabilité du tout.

 

L'humus présente plusieurs formes dans les forêts tempérées : le mull et le moder. La notion de feed-back ou boucle de rétroaction (une notion provenant de la cybernétique) permet de mieux comprendre la relation existant entre biodiversité et productivité.

 

Comment cohabitent les animaux du sol ? Quels sont les facteurs qui contrôlent la diversité zoologique du sol, c'est-à-dire le nombre de groupes animaux qui cohabitent dans un volume donné de sol ?

 

La faune du sol peut varier au cours du temps. Comme nous l'avons vu, si la qualité de la végétation change, celle des réseaux trophiques du sol va varier aussi. Observons cet effet avec les vers de terre.

 

Peut-on mettre en place une foresterie durable qui respecte la faune du sol ? Les phénomènes d'évolution cyclique des communautés animales du sol et de la forme d'humus ne s'observent que dans des conditions proches des conditions naturelles. La taille des unités de végétation qui forment la mosaïque forestière est ici fondamentale.

 

Pour aller plus loin sur le sujet de la biodiversité du sol, consultez la bibliographie renseignée par l'auteur.

 

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi