au sommaire


    Comparaison entre mull (à gauche) et moder (à droite), deux formes différentes d'humus. Le mull montre une litière très mince, restant moins d’un an à la surface du sol, au-dessus d’un horizon grumeleux montrant un mélange intime de matière organique et de matière minérale : ce travail d’incorporation est réalisé principalement par les vers de terre. © DR J.-F. Ponge

    Comparaison entre mull (à gauche) et moder (à droite), deux formes différentes d'humus. Le mull montre une litière très mince, restant moins d’un an à la surface du sol, au-dessus d’un horizon grumeleux montrant un mélange intime de matière organique et de matière minérale : ce travail d’incorporation est réalisé principalement par les vers de terre. © DR J.-F. Ponge

    Le mull est un type d'humus qui se forme en milieu oxygéné (en aérobiose). De couleurcouleur brunâtre, il a une structure granuleuse. Il se développe dans un milieu biologiquement actif (pédofaune importante) et a un pH proche de la neutralité (ph = 7).

    Les différents types de mull

    Il existe deux types de mull : le calcique et le forestier. Le premier se forme sur un substratsubstrat calcaire tandis que le second se développe sur un sol non calcaire, sous une forêt feuillue.

    D'autres types d’humus apparaissent en aérobiose : le mor et le modermoder.