Planète

Dossier : immersion géologique en Namibie

ActualitéClassé sous :Voyage , Namibie , géologie

Découvrez le dossier « Cent jours en Namibie, un voyage géologique ». Claire König a sillonné la Namibie pendant presque 100 jours à la découverte des événements géologiques, des paysages et de la faune fascinants de ce pays. Du Damaraland à la côte atlantique, préparez-vous à une odyssée dans le désert.

Avec plus de 825.000 km2 pour un peu plus de deux millions d'habitants, la Namibie est une destination de choix en Afrique australe. Parmi ses joyaux, le désert du Kalahari et le désert du Namib.

 

En Namibie, le Damara Rock Complex est constitué de granites intrusifs et d'anciens volcans, l'Erongo, le Brandberg et le Spitzkoppe en particulier, ce qui nous permettra aussi de nous intéresser à l'érosion.

 

La Damara Belt est la région qui sépare le craton du Congo, au nord, du craton du Kalahari, au sud. C'est le reste d'un ancien océan qui a subi une orogenèse, puis des intrusions granitiques.

 

Nous nous promenons ici au sud-est d'Etosha, dans le massif d'Otavi, formé de stromatolithes et de dolomites. Nous y retrouvons l'histoire de l'océan du Damara, ainsi que le lac Otjikoto.

 

La ville de Tsumeb a été fondée en 1905 et compte de nos jours presque 20.000 habitants. Les mines de ce lieu sont extraordinaires par la diversité des espèces minérales qu'on y trouve.

 

Dans la même région que Tsumeb, et dans un registre tout à fait différent, se trouve la météorite de Hoba. C'est la plus grande du monde, et elle pèse 60 tonnes.

 

Le parc national d'Etosha, fondé en 1907 et d'une superficie originelle de 93.240 km2, a été réduit cinq fois jusqu'à n'atteindre plus que 22.912 km2 à la suite du plan Odendaal.

 

Nous avons abordé la géologie du parc national d'Etosha dans la page précédente. C'est maintenant au tout du Big Five, la réunion des buffles d'Afrique, des éléphants, des léopards, des lions et des rhinocéros.

 

Dans le Kaokoland, vous passez des granites de deux milliards d'années du complexe de l'Huab, socle du pays qui appartient au craton du Congo, à l'est, à la lave du plateau de l'Etendeka de 130 millions d'années.

 

Situé non loin de Berseba, le Brukkaros a l'air d'un volcan, la forme d'un volcan, mais ce n'est pas un volcan ! Il est difficile d'accès, mais ce petit chapitre à part lui est malgré tout réservé.

 

Le Grand Escarpement est une gigantesque falaise qui fait quasiment le tour du continent. Il est dû au rebond isostatique après la séparation de l'Amérique du Sud et de l'Afrique, et n'est pas dénué d'intérêt géologique.

 

Nous commençons notre passage sur la côte avec quelques curiosités, comme le désert, la mine de Rössing et le désert de sel de Sossusvlei. La côte est constitue la région la plus peuplée.

 

Les otaries à fourrure (Arctocephalus pusillus), de la famille des otariidés, ont des pavillons d'oreille contrairement aux vrais phoques, de la famille des phocidés.

 

Parmi les localités d'importance sur la côte namibienne, on compte Walvis Bay et Lüderitz. La première est stratégique pour l'économie du pays, car elle abrite le seul port en eau profonde dont dispose la Namibie.

 

Voici quelques références bibliographiques sur la Namibie, ainsi que quelques conseils sur les sites à visiter ou encore des indications pratiques pour voyager en Namibie.

 

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Au cours de son voyage de cent jours en Namibie, Claire König a croisé de nombreuses dunes comme celle-ci au sein de la région de Sossusvlei, dans le parc national de Namib-Naukluft. © Luca Galuzzi, Wikimedia Commons, cc by sa 2.5