Les volcanologues colombiens surveillent le Nevado del Ruiz, un volcan qui a commencé mardi 23 à s'agiter et mardi 29 à émettre des nuages de cendres.
Cela vous intéressera aussi

Dans la cordillère des Andes, à l'ouest de la Colombie, à 500 km de l'équateuréquateur, le volcan Nevado deldel Ruiz, du haut de ses 5.320 m d'altitude, montre d'inquiétants signes de réveil. Mardi 23 mai, les volcanologuesvolcanologues colombiens ont détecté une activité sismique anormale et des émissionsémissions plus importantes de SO2.

Ce mardi 29 mai, des cendres sont apparues et ont rapidement atteint des zones peuplées et cinq cents personnes ont dû être évacuées. L'alerte a été montée au niveau orange, ce qui signifie qu'une éruption est possible mais pas certaine dans les prochains jours ou les prochaines semaines.

Les colères de ce volcanvolcan ne sont pas prises à la légère. En 1985, son éruption avait fait 25.000 morts, principalement victimes de coulées de boue qui ont enseveli la ville d'Armero, au pied du volcan.

Les volcanologues colombiens surveillent désormais son activité avec l'attention que l'on devine mais, ce 1er juin, ils déplorent un coup dur : les capteurs sismiques installés sur le flanc du volcan viennent d'être vandalisés.