Planète

Les résidus de pesticides, une bombe à retardement dans les pays pauvres

ActualitéClassé sous :Terre , Déchet , toxique

-

D'importantes quantités de déchets chimiques toxiques dérivés de pesticides inutilisés ou périmés représentent une menace durable et de plus en plus sérieuse pour les populations et l'environnement en Europe de l'Est, Afrique, Asie, Moyen-Orient et Amérique latine.

Ces enfants maliens sont en train de jouer avec des fûts dans un dépôt à ciel ouvert. Crédits: FAO

L'Ukraine détiendrait, par exemple, environ 19 500 tonnes de produits chimiques périmés, la Macédoine 10 000 tonnes, la Pologne 15 000 tonnes et la Moldavie 6 600 tonnes. En Asie, les stocks s'élèvent actuellement à 6 000 tonnes, sans compter la Chine où le problème des résidus de pesticides serait très étendu. Les pays du Moyen-Orient et de l'Amérique latine ont déclaré environ 10 000 tonnes et réclament l'aide de la FAO.

"Les pays touchés nous demandent de plus en plus fréquemment et avec une urgence croissante une aide pour les débarrasser de leurs stocks de pesticides périmés et prévenir une nouvelle accumulation des déchets toxiques", a déclaré Mark Davis, chef du Programme de la FAO sur la prévention et l'élimination des pesticides périmés, à l'occasion d'une consultation d'experts à Rome (8-9 septembre).

Des déchets dangereux

Les pesticides périmés sont des résidus des campagnes de lutte phytosanitaire. Ils se sont accumulés car un grand nombre de produits ont été interdits pour des raisons sanitaires ou environnementales et n'ont jamais été déplacés ou éliminés.

Les stocks restent en place et se détériorent souvent jusqu'à contaminer l'environnement et mettre les populations en danger.

Les plus touchées sont souvent les communautés rurales pauvres qui ne sont parfois même pas conscientes de la nature toxique des produits chimiques auxquels elles sont quotidiennement exposées.

Les décharges contiennent quelques-uns des plus dangereux insecticides tels que les polluants organiques persistants (POPs) aldrine, chlordane, DDT, dieldrine, endrine et heptachlore.

L'état des stocks de pesticides varie de produits bien emmagasinés encore utilisables sur le terrain à des produits qui se sont entièrement déversés des fûts métalliques corrodés et autres conteneurs dans le sol. L'empoisonnement par pesticide est répandu dans les lieux proches des sites de décharge.

Le nettoyage d'une tonne de pesticides périmés coûte environ 3 500 dollars. La plupart des pays en développement ne disposent pas des équipements nécessaires pour éliminer de façon sûre les déchets dangereux.

Cela vous intéressera aussi