Planète

Diversité végétale en Amérique du Sud il y a 50 millions d'années

ActualitéClassé sous :Terre

La très grande diversité biologique actuelle des forêts tropicales d'Amérique du Sud aurait commencé beaucoup plus tôt que ce qui était admis, selon une équipe internationale qui a procédé à l'étude de plantes fossiles d'Argentine.

L'Amérique du Sud tropicale est considérée comme étant, à l'heure actuelle, la région dotée de la plus grande diversité biologique au monde. Et cette richesse est considérée comme récente géologiquement.

Les chercheurs ont étudié les fossiles de Laguna del Hunco (Patagonie, Argentine), situé à environ 1300 kilomètres au sud-ouest de Buenos Aires. Ils y ont collecté plus de 1500 fossiles et ont identifié plus de 100 espèces différentes de feuilles fossiles. Ils ont aussi identifié une grande variété de graines, fruits et fleurs. Ces fossiles remontent à 52 millions d'années. La diversité végétale de l'Amérique du Sud a commencé très tôt dans le passé et perdure jusqu'à aujourd'hui, conclut le Dr Peter Wilf, Professeur de sciences de la Terre à la Penn State University.

Le site des fossiles se trouve actuellement dans un désert tempéré. Durant l'Eocène inférieur, il y a 52 millions d'années, régnait à cet endroit un climat humide, chaud et sans gel ainsi qu'une végétation pleine de sève. Cette période a été la période la plus chaude des 70 derniers millions d'années de l'histoire de la Terre. Durant l'Eocène chaud, la végétation tropicale se développait aux latitudes moyennes où nous trouvons aujourd'hui un paysage de roches.

Cela vous intéressera aussi