Zhengzhou est situé à 700 kilomètres au sud-ouest de Pékin. © Apple Plans
Planète

Inondations en Chine : il a plu l’équivalent d’un an de pluie en trois jours

ActualitéClassé sous :risque inondation , Chine , pluie

-

Des pluies « millénaires » se sont abattues sur certaines provinces de la Chine ces derniers jours. Des habitants sont morts piégés par l'eau dans le métro, et des barrages menacent de céder. Même si elle est habituée aux intempéries, la Chine fait face à des crues de plus en plus ravageuses.

Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] La rupture d’un barrage aux Etats-Unis entraîne des inondations catastrophiques  Un barrage du Michigan a cédé sous la pression de crues historiques, vidant en seulement une heure son lac de réservoir de 81 millions de mètres cubes d’eau. Les images de la catastrophe vue du ciel. 

Un déluge biblique. La province du Henan, au sud-ouest de Pékin, a connu ces derniers jours « ses pires pluies depuis 1.000 ans », d'après les météorologistes. À Zhengzhou, la capitale de la province, il est tombé l'équivalent d'un an de pluie en trois jours entre samedi et mardi soir. En l'espace d'une heure à peine, 200 millimètres de pluie se sont abattus sur la ville, submergeant les rues sous des courants de boue. Par comparaison, lors des inondations meurtrières en Allemagne de mi-juillet, 182 mm de pluie étaient tombés en trois jours. Entre samedi et mardi midi, 15 stations météorologiques de la province ont enregistré des précipitations supérieures à 250 mm.

Les intempéries ont été provoquées par une série d'orages rares et violents, ont indiqué les autorités locales sur le réseau social Weibo. La ville de Zhengzhou, qui compte plus de 10 millions d'habitants, a été placée en alerte rouge. Plus de 3.000 soldats ont été mobilisés pour venir en aide aux habitants et 200.000 personnes ont dû être évacuées.

500 passagers piégés dans le métro de Zhengzhou

Dans le métro de Zhengzhou, plus de 500 passagers ont été piégés dans les rames. « Les trombes d'eau ont brisé les barrières et se sont déversées dans les galeries souterraines », explique la chaîne officielle CCTV. Douze passagers ont été retrouvés morts et cinq blessés ont été hospitalisés. Un témoin raconte « une expérience terrifiante », avec des gens cherchant désespérément à se cramponner aux poignées. « Le niveau de l'eau est monté jusqu'à nos épaules. Le courant était si fort qu'elle emportait tout sur son passage. » Un autre passager a raconté sur Weibo que des secouristes avaient ouvert le toit de la rame pour permettre l'évacuation des passagers.

Un barrage avec « un risque d’effondrement imminent »

L'armée a annoncé que le barrage de Yihetan, près de Luoyang, menaçait de s'écrouler après l'apparition d'une brèche de 20 mètres dans la structure. Le barrage « peut céder d’un instant à l’autre », ont averti les militaires, alors que sept millions d'habitants vivent dans la ville. Des soldats se sont déployés en urgence pour poser des sacs de sable et mener des actions de dynamitage afin de dévier l'eau. Selon les médias locaux, un autre barrage a cédé dans la nuit de mardi à mercredi et au moins 30 autres réservoirs ont dépassé leur niveau d'alerte maximum.

Une usine d'aluminium à proximité de la ville de Zhengzhou aurait explosé, à la suite de l'inondation du fourneau. Les grottes de Longmen, situées sur les deux rives de la rivière Yi au sud de Luoyang et classées au Patrimoine mondial de l'Unesco, sont également menacées par les crues.

La Chine, coutumière de crues meurtrières

La Chine est régulièrement frappée par des pluies torrentielles lors des périodes de mousson l'été. En 1998, les inondations avaient fait plus de 4.000 victimes le long du fleuve Yangtsé. Le fleuve jaune, au bord duquel sont situées les villes de Zhengzhou et Luoyang, est également connu pour avoir causé les crues les plus meurtrières de l'histoire. La Chine est aussi fréquemment victime de typhons dévastateurs. Néanmoins, comme dans le cas de l'Allemagne, les scientifiques pointent du doigt le changement climatique dans l’aggravation de ces phénomènes. La construction de nombreux barrages hydroélectriques a aussi exacerbé le problème en supprimant les connexions entre les rivières et les lacs.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !