La mousson exceptionnelle en Inde vue par satellite

Classé sous :météorologie , précipitations , mousson

Le sud-est de l'Inde et la Birmanie viennent de vivre une mousson exceptionnelle durant la première quinzaine d'août. Entre le 7 et le 14, l'Inde a ainsi reçu 45 % de précipitations en plus que la moyenne, avec un bilan supérieur à 200 morts et 1,2 million de personnes sans abri. La région touristique du Kerala, dans le sud du pays, fait partie des zones les plus durement touchées avec les États du Karnataka, du Maharashtra, ou encore du Gujarat, où huit personnes ont péri dans des accidents provoqués par des tempêtes. En Birmanie, les pluies ont entraîné le 9 août un glissement de terrain qui a fait 60 morts. Plus de 89.000 personnes ont par ailleurs dû être déplacées à travers le pays, certains trouvant refuge dans des monastères.

Cette animation montre le cumul des précipitations sur l’Asie du Sud-Est du 1er au 12 août 2019 durant la mousson. © Nasa, PopulationData, YouTube

L'animation ci-dessus montre l'ampleur des précipitations, avec en rouge les régions ayant accumulé plus de 60 cm de pluie durant la période du 1er au 12 août. Les images sont issues des mesures de différents satellites intégrés au Global Precipitation Measurement (GPM), qui étudie les précipitations des régions tropicales. La mousson, vitale pour recharger les nappes d'eau, entraîne aussi chaque année des inondations meurtrières et spectaculaires. L'an dernier, le Kerala avait connu ses pires inondations depuis un siècle, avec 450 personnes ayant trouvé la mort et d'innombrables autoroutes, ponts et voies ferrées détruits.

Le cumul des précipitations sur l’Asie du Sud-Est du 1er au 12 août 2019. © Nasa