Un spécimen de Belle-Dame en train de butiner. © Tata, Adobe Stock
Planète

Ce papillon réalise la plus longue migration connue pour un insecte

ActualitéClassé sous :Papillon , Afrique , insecte

-

Ce papillon est un voyageur au long court. Durant sa migration, il peut parcourir jusqu'à 14.000 kilomètres, aller et retour, et voler jusqu'à 20 kilomètres/heure, un record pour un insecte !

Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] Des papillons Morpho émergent de leur chrysalide en time-lapse  On trouve le papillon Morpho dans les zones tropicales, principalement en Amérique centrale et en Amérique du Sud. Il a la particularité de vivre jusqu’à deux mois et arbore une magnifique couleur bleue. Découvrez en vidéo la naissance de ce papillon très particulier. 

La belle-dame (Vanessa cardui) est l'espèce de papillon diurne la plus répandue dans le monde. On peut l'observer en France à la fin de l'été où elle reprend des forces en butinant les fleurs de nos contrées. Car, avant d'arriver en Europe, la belle-dame a fait un très long voyage. Jusqu'à 14.000 kilomètres aller et retour à la force de ses ailes à travers le Sahara et la Méditerranée selon une étude récente parue dans PNAS. C'est la plus longue migration connue pour un insecte.

La carte de la migration des belles-dames. Les zones encadrées en violet sont celles étudiés par les scientifiques. © Gao Hu et al. PNAS

Un long voyage à la force des ailes

Les papillons passent l'hiver en Afrique subsaharienne où ils se reproduisent. Au printemps, ils commencent la première partie de leur migration avec la traversée du Sahara. Selon les données recueillies par les scientifiques, les papillons volent sans arrêt toute la journée et se reposent la nuit, à la recherche de nectar. Ils font ensuite une halte dans les pays du Maghreb où, si la végétation est suffisamment dense, ils peuvent s'y reproduire. Le nombre d'insectes qui migre peut ainsi varier d'un facteur 100 d'une année sur l'autre.

Pour traverser la Méditerranée, les belles-dames utilisent les courants de vent. Elles volent ainsi entre 1 à 3 km au-dessus de la surface de la mer, à une vitesse pouvant atteindre les 20 kilomètres/heure. En comparant avec d'autres papillons migrateurs, les scientifiques ont estimé que ces papillons avaient assez de réserve pour voler 40 heures en continu. Une fois arrivées en Europe, les belles-dames prennent un repos bien mérité avant de repartir, ou de mourir, avant l'automne. 

« Cette recherche montre que ce voyage improbable est possible et que certaines conditions climatiques ont une grande influence sur le nombre de papillons qui le font », explique Tom Oliver, un écologue de l'université de Reading dans un communiqué de presse.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !