Planète

Aorun zhaoi, un bébé dinosaure dont l’espèce était inconnue

ActualitéClassé sous :paléontologie , Chine , découverte paléontologique

En Chine, le plus vieux dinosaure cœlurosaurien de Shishugou est en réalité un jeune âgé de moins d'un an. Son espèce était même inconnue jusqu'à ce qu'il soit découvert en 2006. Ce théropode a reçu le nom d'Aorun zhaoi, en hommage à un roi-dragon. Il vient d'être décrit dans une publication scientifique.

Aorun zhaoi, dont le crâne est visible sur la photographie, est la cinquième espèce de théropodes découverte en Chine par l'équipe de James Clark. © James Clark, université George Washington

Les sous-sols chinois livrent régulièrement de nouvelles espèces de dinosaures, principalement dans la province du Liaoning d'où proviennent le microraptor, le yutyrannus ou le sinocalliopteryx. Cependant, d'autres régions de Chine ont fait l'objet d'importantes découvertes paléontologiques. Un ptérosaure, quatre sauropodes et pas moins de sept théropodes ont ainsi été mis au jour sur la formation géologique de Shishugou, dans la région autonome de Xinjiang (nord-ouest du pays).

L'un de ces théropodes vient d'être décrit dans le Journal of Systematic Palaeontology, mais sa découverte par James Clark, de l'université George Washington aux États-Unis, date en réalité de 2006. Le chercheur, dans un premier temps, a seulement repéré un morceau de patte. C'est donc en creusant autour de ce fossile qu'il a eu la surprise de découvrir un crâne, une mandibule et quelques éléments du squelette postcrânien. Il comprenait entre autres des vertèbres cervicales, dorsales et caudales, un cubitus, des métacarpes, le pubis, un tibia presque complet, ainsi que divers éléments des membres postérieurs.

Leur propriétaire devait mesurer environ 1 m de long, pour approximativement 1,5 kg. Il a reçu le nom d'Aorun zhaoi, en référence au Roi Dragon de la mer occidentale (Ao Run) du Voyage en Occident. Ce roman chinois du XVIe siècle a notamment inspiré de nombreux dessins animés, dont la série de mangas Dragon Ball. Ce dinosaure théropode a vécu voilà 161,5 millions d'années, soit à la fin du Jurassique moyen, précisément au Callovien.

Plusieurs des os d'Aorun zhaoi trouvés en Chine composaient ses membres antérieurs (carpes, métacarpes, etc.). Ils sont visibles sur cette photographie. © James Clark, université George Washington

Un nouveau dinosaure en pleine croissance

L'analyse des os d'Aorun zhaoi a fourni de précieuses informations. Il s'agissait ainsi d'un cœlurosaurien, ce qui signifie qu'il appartenait au même groupe que les tyrannosaures, les « raptors » et les oiseaux. Les plus célèbres d'entre eux ont cependant vécu plusieurs dizaines de millions d'années plus tard, au CrétacéAorun zhaoi possédait un grand nombre de petites dents (12 d'entre elles ont été préservées sur le maxillaire droit). Il se nourrissait très certainement de petites proies (lézards, mammifères ou crocodiliens), et devait donc être carnivore.

Les chercheurs ont de nouveau été surpris, en analysant la structure de quelques os au microscope. En effet, certaines de leurs caractéristiques étaient propres à un juvénile. Ce dinosaure avait moins d'un an lorsqu'il est mort, sur le bord d’une rivière. Les adultes de cette espèce étaient sûrement bien plus grands, mais nous ne connaîtrons pas leurs dimensions tant que l'un d'entre eux ne sera pas découvert. Quoi qu'il en soit, Aorun zhaoi est devenu le plus vieux cœlurosaurien mis au jour sur le site de Shishugou. 

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi