Ces fossiles, découverts au Niger, confirment la diversité des dinosaures sur le continent africain. Le Requin d'aube précoce et le Vieux visage caché mangeaient tous les deux de la viande mais devaient finalement bien s'entendre...
Cela vous intéressera aussi

Conduite par le paléontologuepaléontologue Paul Sereno de l'Université de Chicago en 2000, qui a plusieurs réussites à son actif, l'expédition a permis d'extraire des sablessables du désertdésert environ 20 tonnes de fossilesfossiles. Les chercheurs en ont dégagé les restes de deux nouvelles espècesespèces de dinosauresdinosaures, à présent nommées Kryptops palaiops et Eocarcharia dinops. L'étude, qui sera publiée dans la revue Acta Palaeontologica Polonica, démontre que ces deux espèces entraient en concurrence avec une troisième, découverte peu auparavant, le Suchomimus tenerensis.

Bien que carnivorescarnivores et ayant vécu à la même époque du crétacécrétacé voici 110 millions d'années, ces trois dinosaures ont évolué de façon à ne pas entrer en concurrence. La comparaison des restes fossiles exhumés avec d'autres espèces ayant vécu vers la même époque a permis de déterminer l'aspect et les caractéristiques principales des nouveaux venus.

Eocarcharia dinops (littéralement requin d'aubeaube féroce), le plus imposant avec ses 12 mètres de long, est équipé de griffes puissantes et d'une dentition qui ne laissent aucun doute sur ses qualités de chasseur. Une massive bande osseuse garnissant le front de l'animal lui servait vraisemblablement de bélier lors de combats singuliers, pour se partager une proie ou obtenir les faveurs d'une femelle.

<em>Eocarcharia dinops</em>. Crédit : université de Chicago
Eocarcharia dinops. Crédit : université de Chicago

Les membres antérieurs courts de Kryptops palaiops (vieux visage caché), une bête de 7,60 mètres de long, ainsi que son museau nettement plus court, montrent une adaptation parfaite à une activité de charognard. Moins bien armé pour la chasse, probablement moins rapide, il devait certainement se contenter des restes de repas des autres espèces.

<em>Kryptops palaiops</em> Crédit : université de Chicago.
Kryptops palaiops Crédit : université de Chicago.

Suchomimus tenerensis (imitateur de crocodile), qui avait également été découvert par la même équipe en 1997, mesure environ 11 mètres. Ce grand dinosaure Spinosauridae est muni d'une très longue mâchoire et probablement d'une voile dorsale. Les chercheurs pensent qu'il se nourrissait principalement de poissonspoissons à l'époque où le Sahara était recouvert de marécages chauds et humides.

<em>Suchomimus tenerensis</em>, un dinosaure carnivore découvert en Afrique en 1997 par Paul Sereno.<br />Crédit : Arthur Weasley, université de Chicago
Suchomimus tenerensis, un dinosaure carnivore découvert en Afrique en 1997 par Paul Sereno.
Crédit : Arthur Weasley, université de Chicago

Les chercheurs pensent que Eocarcharia dinops a occupé sur le continent Africain la même niche écologique que le célèbre Tyrannosaurus rex (13 mètres de long) en Europe. Ce dernier en effet, dont la médiatisation pourrait faire penser à une présence quasi-planétaire, n'a jamais mis les pieds en Afrique.