C'est une éléphante. Et elle fume. © Wildlife Conservation Society

Planète

Une éléphante surprise en train de fumer intrigue les scientiques

ActualitéClassé sous :éléphant , éléphant asie , éléphant d'asie

Une femelle éléphant a été filmée en train de recracher de la fumée dans le parc national de Nagarahole, en Inde. Mais qu'est-ce que peut bien fumer l'éléphante ? Et pourquoi a-t-elle ce comportement ?

Un éléphant qui fume ? Cela peut surprendre mais c'est ce qu'a pu voir, à son grand étonnement, Vinay Kumar dans le parc national de Nagarahole, dans le sud-ouest de l'Inde. Travaillant pour le Wildlife Conservation Society (WCS), Vinay Kumar et quelques-uns de ses collègues vérifiaient les différents pièges photographiques installés dans cette réserve où l'on peut croiser des tigres, des ours et donc des éléphants d’Asie à l'état sauvage.

Tout à coup, apparut au loin une éléphante, recrachant ce qui ressemble à de la fumée. Ce n'était pas une hallucination — pas d'éléphants roses —, comme on peut le voir sur la vidéo ci-dessous. Le pachyderme saisit avec sa trompe quelque chose sur le sol, le met dans sa gueule et expulse aussitôt une nuée grisâtre.

L’éléphante qui fume. © Wildlife Conservation Society, Youtube

L'automédication : une explication plausible à ce vapotage éléphantesque

Les biologistes qui ont vu ces images se sont dit d'abord interloqués devant un tel comportement. Ils n'ont pas l'habitude de voir quelque chose comme tel. Mais le docteur Varun Goswami, spécialiste des éléphants au WCS, a une petite idée à ce sujet.

Pour lui, ce qui nous paraît ici rare pourrait très bien être habituel. « Je crois que l'éléphant a peut-être essayé d'ingérer du charbon de bois. Elle semble ramasser des morceaux sur le sol de la forêt, souffler la cendre qui l'accompagne et consommer le reste » a-t-il déclaré.

Mais alors pourquoi manger du charbon de bois ? Pour se soigner, pensent les chercheurs, à l'image des singes colobes rouges sur l'île de Zanzibar qui, eux, aiment à consommer un peu de charbon tous les jours. Ce serait une forme d'automédication, surtout pour absorber des toxines. Et cela « peut également servir de laxatif, doublant ainsi son utilité pour les animaux qui le consomment après les feux de forêt, la foudre ou les incendies contrôlés » écrit le WCS dans un communiqué. Un éléphant qui fume n'a peut-être rien d'exceptionnel...

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi

Intelligence animale : l'éléphant aurait conscience de son corps  Un éléphant d'Asie a réussi brillamment un test d'intelligence auquel échoue un enfant de deux ans : on ne peut pas tirer un tapis si on est dessus. Réalisée par l'association Think Elephants International, l'expérience montre que l'éléphant a conscience de son propre corps, comme le montre également le test du miroir. Une capacité rare dans le monde animal.