Planète

L'alimentation bio, la garantie du sans pesticides ?

ActualitéClassé sous :développement durable , agriculture bio , agriculture conventionnelle

Après une étude l'an dernier qui s'intéressait aux résidus de pesticides dans les aliments conventionnels, l'association Générations Futures a commandité une analyse des aliments biologiques. La différence entre les deux est frappante, signe que les aliments bio le sont vraiment.

Le bio, qui représente plus de 600.000 hectares en France, est garanti sans pesticides. © jalb, Flickr, cc by nc nd 2.0

Une étude de l'association Générations Futures (anciennement MDRGF pour Mouvement pour le droit et le respect des générations futures) vient de montrer qu'il existe bel et bien une différence entre les produits issus de l'agriculture conventionnelle - et donc arrosés de pesticides - et ceux provenant de la filière biologique.

Pourtant, au printemps, il arrive de voir des agriculteurs sur leur tracteur, pulvérisant un pesticide sur les vergers, un nuage de produits toxiques s'échappant au bon vouloir du vent, et se déposant peut-être sur les cultures voisines dont certaines sont potentiellement bio.

Plus de 120 résidus de pesticides !

Bien sûr, comme l'association l'indique elle-même, il s'agit d'une étude qu'il est difficile de qualifier de scientifique puisqu'elle ne répond pas aux exigences statistiques de cette catégorie de travaux. En outre, tous les aliments n'ont pas été passés au crible. Néanmoins, elle donne une idée, et par la simplicité de son dispositif, elle possède tout de même un pouvoir de conviction important.

Pulvérisation de pesticides sur une vigne, dans la Nappa Valley, en Californie. © tpmartin, Flickr, cc by nc sa 2.0

Cette étude est la suite d'une première analyse réalisée l'an dernier, mais uniquement sur les produits conventionnels. Le protocole était très simple. Les scientifiques avaient pris l'ensemble des aliments types d'une journée pour un enfant d'une dizaine d'années (quatre repas et un encas). Cette nourriture était issue de la filière conventionnelle (elle avait donc subi des traitements de pesticides).

À partir de ces aliments, les chercheurs ont effectué un scan à la recherche des principaux produits chimiques avec lesquels les cultures sont traitées dans la filière conventionnelle. Et les résultats étaient édifiants : 128 résidus chimiques avaient été retrouvés.

Pas de résidu de pesticide dans les fruits bio

Cette année, Générations Futures a décidé de comparer ce résultat avec l'analyse d'aliments bio et encore une fois, les résultats sont parlants. Les scientifiques de l'agence Fytolab ont ainsi découvert que les produits conventionnels contiennent en moyenne 223 fois plus de résidus de pesticides que les aliments biologiques.

Pulvérisation de pesticides par avion, aux États-Unis. © tpmartin, Flickr, cc by nc sa 2.0

Parmi ces résidus, 17 sont suspectés d'être cancérigènes contre un seul dans le bio. Mais c'est pour les fruits et légumes que la différence est plus flagrante : alors que 37 résidus de pesticides ont été décelés dans les conventionnels, il n'en a été retrouvé aucun dans les bio !

Alors que nombreux sont ceux qui pensent que le bio n'est qu'un argument publicitaire, l'étude de Générations Futures démontre clairement le contraire.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités chaque jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi