Planète

L’arme fatale de la coccinelle asiatique : des parasites

ActualitéClassé sous :botanique , coccinelle asiatique , coccinelle

La coccinelle asiatique menace ses cousines européennes. Une étude vient de montrer qu'elle véhicule des microsporidies, des parasites qui infectent les espèces locales et les tuent. Cette perturbation de l'écosystème pourrait avoir des conséquences néfastes sur l'équilibre environnemental.

La coccinelle asiatique a été importée en Europe dans les années 1980. Aujourd'hui elle menace de déséquilibrer l'écosystème. © Ombrosoparacloucycle, Flickr, cc by nc sa 2.0

La coccinelle asiatique, ou Harmonia axyridi, est une espèce invasive particulièrement vorace provenant de Chine. Une seule larve de cette coccinelle est capable d'ingérer quotidiennement plus d'une centaine de pucerons ! Cet insecte a été importé en Europe et aux États-Unis dans les années 1980 pour protéger les jardins et les cultures. Le revers de la médaille s'est pourtant rapidement fait sentir. En effet, la coccinelle asiatique est entrée en compétition avec ses cousines européennes, dont les populations ont rapidement décliné. Un effet boomerang qui n'était pas prévu... Ou comment un ami se transforme en ennemi.

Depuis de nombreuses années, les chercheurs essayent de comprendre la raison de cet échec. La rivalité entre différentes espèces pour l'obtention de niches biologiques serait en partie responsable d'un tel déclin. Par ailleurs, certains scientifiques pensaient que l'harmonine, une molécule présente dans les œufs des coccinelles asiatiques, pourrait être en cause. Ce composé antibactérien présent dans leur hémolymphe (l'équivalent du sang), leur permettrait de mieux survivre aux infections. Ils soupçonnaient aussi l'harmonine d'empoisonner les coccinelles européennes, qui se nourrissent d'œufs la contenant.


L'heure du festin pour cette coccinelle asiatique qui fait face à une armée de pucerons, sa proie favorite. © Max xx, Flickr, cc by nc sa 2.0

Or, des chercheurs de l'université de Giessen (Allemagne) viennent de mettre en évidence la véritable arme secrète d'Harmonia axyridi. Dans leur étude, publiée dans la revue Science, ils montrent que la molécule n'est pas à incriminer. En fait, ces petites bêtes originaires de Chine transporteraient un parasite inoffensif pour elles, mais mortel pour les autres coccinelles.

Les coccinelles asiatiques transportent des parasites mortels

En regardant l'hémolymphe des coccinelles asiatiques de plus près au microscope, ils ont identifié un agent infectieux de la famille des microsporidies, des parasites unicellulaires appartenant au règne des champignons. Les microsporidies sont présents à la fois dans l'hémolymphe des adultes, mais aussi dans les larves et les œufs des coccinelles asiatiques. « Cela fait 20 ans que je travaille sur l'immunité des insectes, explique Andreas Vilcinskas, directeur de cette étude. Je n'avais pourtant jamais vu un insecte sain portant une hémolymphe aussi contaminée par un microsporidie. »

Les espèces européennes ne sont pas si chanceuses. En effet, quand l'équipe allemande leur a injecté des microsporidies, elles sont toutes mortes en moins de deux semaines. Or, dans la nature, les coccinelles mangent souvent les œufs des autres espèces. Ce mode d’alimentation pourrait ainsi être fatal à un grand nombre de coccinelles européennes. Selon Nancy Moran, chercheuse à l'université Yale aux États-Unis, ce n'est pas la première fois que l'on entend parler d'un tel mécanisme. En effet, les chercheurs suspectent également les microsporidies d'être à l'origine du déclin de certains bourdons d'Amérique du Nord.

L'introduction de coccinelles asiatiques sur nos sols est l'un des meilleurs exemples de lutte biologique mal contrôlée. Cette modification de l'écosystème pourrait avoir des conséquences importantes sur la biodiversité et l'environnement. En effet, contrairement aux insectes locaux qui se nourrissent aussi d'arbres et d'arbustes, les coccinelles asiatiques s'attaquent principalement aux pucerons.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi