L’ingénieur R&D cherche à développer des produits innovants grâce notamment à l’utilisation de technologies émergentes. © NicoElNino, Adobe Stock.

Sciences

Ingénieur Recherche et Développement

MétierClassé sous :Emploi , ingénieur R&D , Recherche et Développement

Sorte de « Géo Trouvetou », l'ingénieur Recherche et Développement est chargé de concevoir ou de développer de nouveaux produits, services, procédés ou d'améliorer ceux déjà existants. Maillon clé de l'innovation industrielle, l'ingénieur R&D est à la pointe des nouvelles technologies et veille sur la concurrence. Alors, prêt à faire entrer la science-fiction dans la réalité ?

Au cœur de l'innovation, l'ingénieur en Recherche et Développement réalise des études à la fois pour identifier les besoins en matière d'innovation mais aussi pour surveiller de près la concurrence. Son but est de développer de nouveaux produits ou procédés innovants ou d'améliorer l'efficacité de produits déjà existants. Pour cela, il va travailler en collaboration avec les services marketing, qualité, commercial, production de son entreprise et chercher à définir des axes d'amélioration ou de développement produit.

Lorsque les besoins ont été identifiés, il va étudier la faisabilité du projet en tenant compte des contraintes techniques, des délais et du budget de son entreprise. Une phase de tests et d'essais est ensuite mise en place afin de valider les nouveaux produits, procédés ou services. Des améliorations sont apportées si nécessaire. Une fois la phase de test validée, l'ingénieur R&D élabore des fiches techniques et établit les processus de fabrication. Il apportera un soutien technique aux équipes de production qui assureront la fabrication. Il va ainsi suivre le projet de sa phase de conception jusqu'à sa fabrication, et être garant de la qualité du nouveau produit, service ou procédé.

Les principales compétences et qualités à avoir

Le métier d'ingénieur Recherche et Développement nécessite de nombreuses compétences et qualités :

  • avoir une parfaite connaissance de son secteur d'activité et de son marché ;     
  • maîtriser les outils informatique et numérique ;     
  • connaître le cadre juridique et réglementaire de son domaine d'activité ;     
  • savoir piloter un projet ;     
  • parler anglais couramment ;     
  • savoir mener une veille économique, technologique et concurrentielle ;    
  • faire preuve de créativité et d'imagination ;     
  • avoir une grande curiosité intellectuelle ;     
  • être rigoureux et organisé ;     
  • aimer le travail en équipe ;    
  • faire preuve de pédagogie et être bon communicant ;     
  • savoir manager et motiver une équipe ;     
  • être bon gestionnaire et savoir gérer un budget ;     
  • savoir respecter des délais.
Cherchant à mettre au point de nouveaux produits ou procédés, à améliorer ceux déjà existants, l’ingénieur R&D collabore avec différents services de son entreprise afin de mettre en commun leurs compétences. © goodluz, Adobe Stock

Les conditions de travail

L'ingénieur R&D travaille en équipe au sein d'un service de recherche et développement ou d'un site de production. Il peut être amené à se déplacer quelques jours chez un client, mais ses horaires sont généralement réguliers bien qu'intenses. Il doit avoir une bonne résistance au stress car les enjeux économiques peuvent être très importants. La compétitivité de l'entreprise est en jeu, notamment dans des secteurs d'activité où la concurrence est très importante.

Comment devenir ingénieur Recherche et Développement ?

Un niveau bac +5 minimum est nécessaire pour accéder au métier d'ingénieur R&D. Voici le parcours possible :

  • bac Scientifique ;
  • classe préparatoire aux concours d'entrée d'une école d'ingénieur ;
  • école d'ingénieur généraliste ou spécialisée : Sup'Biotech, EPITA, IPSA, ICAM, UniLaSalle, ITECH...
  • master 2 professionnel ou recherche ;
  • doctorat.

Sachez que les étudiants issus d'une école d'ingénieur sont plébiscités par rapport aux profils universitaires.

Le salaire d’un ingénieur Recherche et Développement

Un ingénieur R&D débutant gagne un salaire mensuel brut compris entre 2.250 et 2.800 euros, en fonction de son lieu d'activité et de son entreprise. Puis, en tant que jeune cadre, sa rémunération sera comprise entre 2.900 et 4.000 euros brut par mois. En tant qu'ingénieur R&D senior, son salaire pourra atteindre les 6.000 euros brut par mois voire plus selon son secteur d'activité et son entreprise.

Les perspectives d’évolution d’un ingénieur R&D

Un ingénieur R&D peut évoluer vers un poste de directeur R&D. Des postes de chef de projet R&D, chef de produit technique, de consultant en management de l'innovation, d'ingénieur brevets sont également des évolutions possibles.

Entreprises qui emploient des ingénieurs R&D

Agro-alimentaire, pharmacie, aéronautique, automobile, informatique, communication, textile, agriculture... De très nombreux secteurs d'activité emploient des ingénieurs Recherche et Développement. Et les grandes entreprises ne sont plus les seules concernées. Organismes publics, PME ou encore entreprises sous-traitantes se dotent de plus en plus d'une fonction recherche et développement.

Trois questions à Frédérique Buil, directrice des Relations entreprises à Sup’Biotech, école d'ingénieurs en biotechnologie, à Paris : 

Quelles sont les principales compétences et qualités à avoir pour exercer le métier d'ingénieur R&D ?

La compétence première est la gestion de projet. Pour cela, il peut être amené à utiliser des outils de gestion de projet appliqués. L'informatique et les logiciels sont ses alliés. L'ingénieur Recherche et Développement doit avoir un bon bagage technique et scientifique mais aussi des connaissances concernant la réglementation et l'économie du marché sur lequel évolue le produit ou le procédé qu'il développe. Il est par ailleurs méthodique, rigoureux, féru des technologies innovantes mais ses principales qualités doivent être la curiosité intellectuelle et un goût pour la découverte ainsi que pour le challenge, essentiel quand on travaille en start-up !

Comment s’organise le métier d’ingénieur R&D ?

Il est amené à travailler en équipe avec différents profils : techniciens, chercheurs, qualité, production et marketing. Dans les domaines des sciences du vivant, il travaille surtout en collaboration avec des biologistes ou des médecins mais aussi avec des chimistes, des physiciens, des informaticiens... Il collabore ainsi avec tous les métiers de l'entreprise et doit donc être à l'aise avec le travail en équipe.

Sup’Biotech propose une majeur R&D. Le métier d’ingénieur R&D est-il plébiscité par les étudiants diplômés ?

C'est le premier débouché en terme de métiers pour les étudiants qui choisissent la majeure R&D au sein de Sup’Biotech. La sélection pour ce poste est très forte, mais l'insertion professionnelle est plutôt bonne.

Par Frédérique Buil, directrice des Relations entreprises à Sup'Biotech.


Maman, en tant qu'ingénieur Recherche et Développement, je participe à la conception et au développement de nouveaux produits, services ou procédés dans le cadre d'un projet d'innovation. Je peux être amené à travailler dans les secteurs de la santé sur le développement de nouvelles thérapies par exemple, mais aussi en cosmétique ou en environnement sur le développement de nouveaux procédés moins consommateurs d'énergie ou moins polluants. J'interviens ainsi sur les différentes étapes d'un projet innovant, de sa conception à sa commercialisation. Passionnant !