En laboratoire, l’ingénieur agronome peut rechercher des solutions nouvelles et innovantes en développant des espèces plus résistantes aux contraintes de l’environnement. © Budimir Jevtic, Fotolia.

Sciences

Ingénieur agronome

MétierClassé sous :ingénierie , agronome , agronomie

Une hésitation entre le métier d'agriculteur ou celui d'ingénieur ? Et si tu découvrais le métier d'ingénieur agronome... En contact direct avec les agriculteurs, son métier touche aussi bien la génétique que la virologie, la nutrition ou encore l'environnement. Un métier d'avenir qui conjugue problématiques agricoles et productivité.
 

L'ingénieur agronome exerce aussi bien sur le terrain qu'en laboratoire. Métier aux multiples facettes, le but de l'ingénieur agronome, appelé aussi conseiller en agronomie, est de travailler au service des agriculteurs. Son objectif est d'améliorer ou de développer des techniques de production afin de mettre en place une agriculture durable, responsable mais aussi compétitive.
En contact direct avec les agriculteurs, l'ingénieur agronome est là pour répondre aux différentes problématiques liées aux cultures, aux animaux ou à l'environnement en proposant des solutions innovantes et adaptées à chaque cas. Sélection des céréales les plus adaptées à un type de sol, élaboration de nouvelles espèces de fruits ou légumes plus résistantes aux aléas environnementaux, recherche de nouvelles bonnes pratiques écologiques et économiques, conseils en cas de maladie détectée...

Selon sa spécialisation, l'ingénieur agronome peut intervenir à tout niveau de la chaîne alimentaire, de la semence agricole à la consommation finale. Lorsque il travaille pour le compte d'industries agroalimentaires, le conseiller en agronomie occupe un poste dans le service marketing, qualité, achats ou encore gestion des risques. Il peut également exercer comme chef de projet ou chargé de missions pour le compte de collectivités territoriales ou services d'État.

Les principales compétences et qualités à avoir

Présent à la fois sur le terrain et en laboratoire, l'ingénieur agronome doit être polyvalent :

  • avoir des connaissances approfondies en agriculture, en environnement, en agroalimentaire ;
  • être organisé, rigoureux et curieux dans son travail ;
  • avoir le sens de la communication ;
  • aimer le travail en équipe ;
  • savoir mener des projets ;
  • maîtriser l'anglais.
L’ingénieur agronome a un rôle de conseiller auprès des agriculteurs en les aidant à choisir le meilleur mode de culture en fonction de leurs productions et récoltes. © auremar, Fotolia.

Les conditions de travail

L'ingénieur agronome se déplace sur le terrain afin de rencontrer les agriculteurs et comprendre leurs problématiques et leurs besoins. Il exerce également en laboratoire privé ou public afin de trouver et développer les meilleures solutions. L'ingénieur agronome est amené à souvent se déplacer, parfois à l'international.

Comment devenir ingénieur agronome ?

Un bac + 5 est requis pour exercer sous le titre d'ingénieur agronome :

  • AgroParisTech ;
  • Agrocampus Ouest ;
  • ENSAT Toulouse ;
  • Agrosup Dijon ;
  • VetAgroSup Lyon ;
  • UniLaSalle Beauvais...

Le salaire d’un ingénieur agronome

Un ingénieur agronome débutant touche un salaire compris entre 2000 et 2500 euros bruts par mois en moyenne. Après plusieurs années d'expérience et selon son employeur et son poste, l'ingénieur agronome pourra toucher un salaire compris entre 3000 et 4000 euros bruts. Une rémunération qui peut encore progresser en toute fin de carrière.

Les perspectives d’évolution d’un ingénieur agronome

Avec plusieurs années d'expérience, un ingénieur agronome peut évoluer vers des fonctions de management ou de directeur de projet. Il peut également se tourner vers l'enseignement supérieur.

Entreprises qui emploient des ingénieurs agronomes

  • CNRS ;
  • INRA ;
  • chambre d'agriculture ;
  • laboratoires privés ;
  • industries de l'agroalimentaire.
     

Maman, ingénieur agronome c'est être au service des agriculteurs et de l'agriculture. Je dois trouver des solutions innovantes afin de répondre aux besoins spécifiques des agriculteurs ou éleveurs, que ce soit au travers le développement de nouvelles espèces résistantes aux intempéries ou virus ou par la sélection de semences compatibles au sol dans lequel elles seront plantées. Chaque ingénieur agronome se spécialise sur un domaine ou une région géographique et tente d'améliorer les techniques de productions que ce soit au travers des matières premières ou des machines agricoles. Mon rôle est essentiel car il permet aux agriculteurs et éleveurs de traverser certaines grandes crises comme la grippe aviaire ou la vache folle.