Un chauffe-eau solaire piège le rayonnement du soleilsoleil dans un capteurcapteur à eau qui chauffe l'eau sanitaire. C'est un système simple et ancien, aujourd'hui réalisé en série. Un capteur de quelques mètres carrés orienté vers le sud permet de chauffer l'eau sanitaire et d'économiser une partie de l'énergieénergie utilisée par les habitants. 

Un chauffe-eau solaire est constitué de trois parties : 

  • un capteur situé à l'extérieur, le plus souvent, mais pas exclusivement, sur le toittoit de la constructionconstruction ;
  • un ballonballon bien isolé thermiquement pour stocker l'eau chaude produite ;
  • un système de mise en circulation de l'eau entre le capteur et le ballon grâce à des régulations automatiques.

Principe du chauffe-eau solaire

Deux types de capteurs sont utilisés, les capteurs plans, les plus répandus, et les capteurs à tubes sous vide. Grâce à des absorbeurs de couleurcouleur sombre, le rayonnement solairerayonnement solaire est piégé par effet de serreeffet de serre derrière une paroi transparente. La chaleurchaleur récupérée est transmise à un tuyau en cuivrecuivre dans lequel circule de l'eau ou, plus souvent, un antigel appelé liquide caloporteurcaloporteur. Selon la différence de température entre le capteur et le ballon, un automatisme met en route et arrête une pompe qui fait circuler ce fluide chaud du capteur vers le ballon. Le ballon est équipé d'un serpentin - l'échangeur - qui transmet la chaleur produite à l'eau sanitaire. Durant les journées sans soleil, une résistance électriquerésistance électrique ou une chaudière servent d'appoint.