Comment conserver des légumes l'hiver ? © Jankosmowski, Pixabay, DP
Maison

Vrai / Faux : tous les légumes peuvent-ils être conservés en hiver ?

Question/RéponseClassé sous :Jardinage , jardinage bio , légumes

Certains légumes peuvent être conservés pendant la saison froide, soit directement au jardin, soit dans une cave. Plusieurs techniques permettent de réaliser cette opération avec un minimum, voire une absence de dégâts (gel, pourritures diverses notamment). Encore faut-il savoir quand les récolter et connaître les soins à leur apporter.

Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] Le lombricompostage, recycler ses déchets grâce aux vers de terre  Pour recycler facilement les déchets organiques, rien de mieux que le lombricompostage. Cette technique basée sur l'activité naturelle des vers de terre se développe de plus en plus du fait de ses avantages écologiques et économiques. FutureMag, l’émission d’Arte, est partie à la rencontre de deux makers qui vous expliquent en vidéo comment fabriquer votre premier composteur. 

Petit plaisir d'hiver : récolter dans son potager des légumes ou filer au garde-manger bien à l'abri dans une cave ! Encore faut-il savoir protéger du gel ou de possibles pourritures la précieuse culture. Par ailleurs, des fleurs, malheureusement pas toutes, sont capables de garder leurs coloris en bouquets durant de longs mois.

Vrai ou faux : diverses variétés de légumes sont-elles capables de ne pas souffrir du froid si elles sont semées à certains moments et en bénéficiant d’une certaine exposition ?

Vrai ! Les variétés  tardives de divers légumes (épinards, mâche, etc.) présentent l'avantage de voir leur période de plus grande fragilité repoussée après les froids. Les plantes semées et repiquées avant la fin de l'automne passent la mauvaise saison en pleine terre, à un stade jeune moins délicat. Elles résisteront alors mieux au froid qu'avec un feuillage plus développé.

La mâche, une salade hivernale. © Ejaugsburg , Pixabay, DP

Vrai ou faux : les poireaux, choux pommés, scaroles et chicorées frisées risquent-ils aucune attaque du gel s’ils poussent sur un talus de terre exposé au nord ?

Vrai ! Vous pouvez même arracher ces légumes, sans supprimer leurs racines, et les replanter à un tel emplacement, les pommes les unes contre les autres et inclinées. À la base d'un tel ensemble, n'oubliez pas de creuser une petite rigole destinée à évacuer l'eau tombée en excès, de façon à éviter de communiquer des maladies à votre culture. Mais vous aurez quand même intérêt à couvrir le tout d'un matériau isolant, au moins lorsque la température le nécessitera.

Savez-vous re-planter les choux ? © Nietjuh, Pixabay, DP

Vrai ou faux : les légumes-racines (carottes par exemple) peuvent-ils ne plus être récoltés lorsqu’il gèle, la terre étant trop dure ?

Faux ! Si votre sol est sain et non humide, évitez ce risque en couvrant vos légumes d'une couche de tourbe, de feuilles mortes ou de paille. Vous obtiendrez une sorte de crêpe qui, par temps gélif, pourra être soulevée assez facilement. Cette technique est notamment excellente pour les carottes semées tardivement, les topinambours et les navets. Un détail à ne pas oublier : rabattez, c'est-à-dire coupez à ras de terre, le feuillage de toutes les plantes.

La récolte de carottes. © Congerdesign, Pixabay, DP

Vrai ou faux : pour conserver de tels légumes dans votre jardin, suffit-il de les disposer en tas directement sur le sol ?

Faux ! Cette technique d’ensilage est possible, mais très risquée et en prenant certaines précautions. En sol sain, établissez votre tas au-dessous du niveau de la terre de culture, c'est-à-dire à 50 cm de profondeur environ, d'où une protection contre le froid plus aisée. En sol humide, votre silo devra au contraire être placé au niveau du sol avec, tout autour, une petite rigole destinée à recueillir les excès d'eau. Dans les deux cas, prévoyez la pose de cheminées d'aération verticales sur un intervalle de 60 à 70 cm (fagots de branches par exemple) et de façon à évacuer l'humidité en provenance de la respiration des racines.

Cueillir ses légumes au moment de les cuisiner est idéal, mais il est donc aussi possible de conserver certains d'entre eux pendant la saison froide dans une cave bien ventilée. 

En savoir plus sur Michel Caron

Ingénieur agricole de formation il a pendant toute sa vie professionnelle, en tant que journaliste, collaboré à plusieurs hebdomadaires agricoles.

N'hésitez pas à acheter le livre : « 52 semaines au jardin »

 

Abonnez-vous à la lettre d'information La question de la semaine : notre réponse à une question que vous vous posez, forcément. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !