La fosse septique toutes eaux est aujourd'hui le seul type de fosse septique autorisé. © max-vakhtbovych, Pexels
Maison

Système d’assainissement : fosse septique ou micro-station d’épuration ?

Question/RéponseClassé sous :Bâtiment , système d'assainissement , assainissement individuel
 

Indispensable si votre habitation n'est pas raccordée au réseau collectif, le système d'assainissement fait partie des installations obligatoires pour votre logement. Ce dispositif entame un processus de pré-traitement et de dépollution efficace qui permet ensuite de faire évacuer les eaux vers le réseau communal qui se chargera alors de les traiter.

Cela vous intéressera aussi

Pour réaliser l'étape avant l'évacuation vers le réseau communal, deux types de dispositifs d'assainissement se démarquent : la fosse septique toutes eaux et la micro-station d'épuration. Aujourd'hui, nous vous proposons un guide sur ces deux systèmes d'assainissement pour vous aider à faire votre choix.

La fosse septique a laissé place à la fosse toutes eaux

Quelle différence nous direz-vous ? L'eau qui est traitée tout simplement. Alors que les fosses septiques (leur installation est désormais interdite) ne traitaient que les eaux-vannes, les fosses toutes eaux se chargent aussi de l'assainissement des eaux ménagères.

  • Les eaux-vannes : c'est l'eau issue des toilettes.
  • Les eaux ménagères : c'est l'eau évacuée par les installations domestiques comme les lavabos dans la cuisine, les aménagements de la salle de bains...

Si, avant, le circuit de traitement était indépendant, aujourd'hui la fosse toutes eaux fait du tout-en-un. En pratique, il s'agit d'un grand réservoir séparé par une cloison. La première section permet de « trier » les différentes matières en fonction de leur densité. Les solides restent vers le bas, les liquides sont au milieu et les matières grasses sont en surface.

Une population bactérienne commence alors son travail en colonisant le fond (donc les matières solides) tandis que les liquides passent dans le second compartiment.

L'atout de cette installation est qu'elle correspond à tous les types de bâtiments. De plus, son mode de fonctionnement n'est pas du tout incommodant pour les habitants !

Fosse toutes eaux et micro-station d'épuration : deux types d'assainissement qui se charge aussi des eaux ménagères. © Karolina grabowska, Pexels

Une alternative : la micro-station d’épuration

Plus compact, ce dispositif pour traiter et évacuer les eaux usées est de plus en plus plébiscité par les particuliers. La micro-station d’épuration agit par étapes et par le biais de plusieurs compartiments :

  • un pré-traitement permet de séparer les éléments solides des liquides ;
  • le second compartiment utilise un générateur d'air pour libérer les gaz et les boues. Cette technologie libère des bactéries essentiellement pour la dégradation des matières.
  • La troisième et ultime étape consiste à rejeter les eaux préalablement dépolluées. Cette évacuation entraîne les eaux dans le sous-sol (par infiltration), irrigue les végétaux ou est rejetée dans les cours d'eau.

L'avantage principal est que ce système d'évacuation n'utilise aucun produit chimique et la propreté de l'eau rejetée est de 99 %. Cependant, en raison de la présence des bactéries pour activer le processus biologique, cette installation n'est pas adaptée aux résidences secondaires ou en cas d'absences fréquentes et prolongées.

Comment arbitrer ?

Les deux principaux critères qui vous permettront de choisir un dispositif plutôt qu'un autre sont le budget et la place dont vous disposez pour faire installer votre système d'assainissement.

  • La micro-station d'épuration coûte plus cher que la fosse septique toutes eaux mais son encombrement réduit diminue la charge des travaux de terrassement. En revanche, elle fonctionne exclusivement grâce à une alimentation électrique. Prenez donc en compte cette augmentation de consommation.
  • Côté entretien, la micro-station d'épuration doit être vidangée régulièrement (environ une fois par an) tandis que pour la fosse septique toutes eaux c'est généralement tous les trois ans.
  • La fosse septique toutes eaux fonctionne sans électricité. Toutefois, la superficie de votre terrain doit vous permettre d'accueillir ce dispositif volumineux.

Avant de vous précipiter, n'hésitez pas à vous renseigner auprès de votre mairie pour connaître les éventuelles contraintes et à vous faire accompagner par une entreprise spécialisée dans les installations d'assainissement.

Abonnez-vous à la lettre d'information La question de la semaine : notre réponse à une question que vous vous posez, forcément. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !