L’imagerie satellite au service de l'assurance habitation. © Photo by NASA on Unsplash
Maison

L'imagerie satellite peut révolutionner le service de l’assurance habitation

Question/RéponseClassé sous :Bâtiment , catastrophe naturelle , assurance habitation
 

Indispensables pour nos GPS -- on ne ferait machine arrière pour rien au monde, n'est-ce pas ? --, les images satellites s'emploient dans de nombreux domaines d'application.

Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] A quoi sont dues les inondations tragiques en Europe ?  Les inondations catastrophiques qui ont touché l’Allemagne, la Belgique et les Pays-Bas en juillet ont fait plus de 150 morts. Y a-t-il un lien avec le réchauffement climatique ? 

Après l'agriculture, pour prévoir les risques d'intempéries par exemple, et l'écologie, pour surveiller les ressources de la Planète, c'est au tour de l'assurance habitation d'adapter ses services grâce à l'imagerie satellite. L'idée ? Proposer des solutions concrètes et spécifiquement appropriées aux besoins des assurés !

Qu’est-ce que l’imagerie satellite ?

Riche en informations, l'imagerie satellite fait référence aux photographies capturées par les satellites envoyés autour de la Terre. Couplées avec l'intelligence artificielle ou le machine learning, ces données trouvent un usage dans bon nombre de domaines. Évaluation de la déforestation, lutte contre les incendies ou les crues trop importantes, estimations météorologiques, gestion de l'énergie, prédiction pour l’agriculture...

À titre d'exemple, les images satellite ont permis de détecter l'ampleur des dégâts causés par les inondations qui ont frappé les Alpes Maritimes en octobre 2020. Ces analyses deviennent des outils d'aide à la prise de décision pour la phase de reconstruction et la politique d'urbanisation de la région afin d'éviter qu'à l'avenir de telles crues soudaines affectent les infrastructures placées autour.

L'Europe est touchée par des crues soudaines dues aux intempéries. © Chris Gallagher, Unsplash

En quoi ces images peuvent-elles révolutionner le secteur de l’assurance habitation ?

La première néo-assurance Luko s'est spécialisée dans ce domaine et a exploité ces images. Le but ? Faire gagner du temps aux souscripteurs et aux assureurs en travaillant sur deux volets stratégiques : faciliter la création de dossier et être plus réactif en cas de sinistre.

  • Gagner du temps dans le processus (parfois fastidieux) de la souscription est un vrai plus. Avec de telles données à portée des assureurs, les futurs clients n'auront plus besoin de répondre à de longs questionnaires avant d'obtenir un devis. Les images se chargent de tout.
  • Et pour accélérer les démarches en cas de sinistre et d'estimation des coûts de remboursement, les images satellites donneront de précieuses informations qui éviteront les délais de traitement trop longs et surtout la sollicitation de nombreux interlocuteurs.

Pour la phase de souscription

Plus besoin de décrire sa maison dans les moindres détails. Les algorithmes qui traitent les données satellites récoltées vont bien au-delà du positionnement géographique. Ils détectent à distance toutes les spécificités d'une habitation pour ensuite proposer une solution totalement personnalisée. La superficie du terrain, la surface du toit, son inclinaison, la présence d’arbres ou encore l'ancienneté de la maison sont autant d'informations qui peuvent être révélées grâce aux images satellites et interprétées par des programmes à la pointe de la technologie. Un questionnaire supplémentaire permettra d'indiquer les éléments non visibles comme par exemple la présence d'une cave.

Résultat : les clients obtiennent une protection beaucoup plus fiable et mieux adaptée aux particularités de leur habitation. Ce qui, par conséquent, entraîne un prix plus juste !

Et en cas de sinistre

Lorsque l'on voit à quel point l'imagerie satellite aide les agriculteurs ou gardes forestiers à prévoir les intempéries ou les risques liés à l'environnement, on imagine aisément qu'elle peut aussi s'appliquer dans la phase d'évaluation.

L'emplacement de la maison, son environnement direct, les évènements de catastrophe naturelle enregistrés ces dernières années... Tous ces éléments entrent en jeu dans l'estimation des risques. Cet aperçu permet aux assureurs de proposer une politique d'assurance réellement adaptée aux spécificités de la maison. Et dans l'hypothèse où un sinistre a eu lieu, ces données pré-enregistrées facilitent le processus d'expertise et de remboursement. Avec toutes ces informations déjà clés en main, les assureurs auront la possibilité de coordonner les différentes étapes de prise en charge avec des délais beaucoup plus rapides. Au même titre que la banque digitalisée, l'assurance habitation en ligne est en passe de renouveler le secteur pour personnaliser davantage son approche client.

Article réalisé en partenariat avec les équipes de Luko

Abonnez-vous à la lettre d'information La question de la semaine : notre réponse à une question que vous vous posez, forcément. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !