Si l’assurance habitation n’est pas obligatoire mais toutefois fortement conseillée pour les propriétaires, en revanche les locataires ont obligation de souscrire une assurance pour le logement qu'ils occupent. © Scott Webb, Unsplash
Maison

Assurance habitation : est-ce obligatoire ?

Question/RéponseClassé sous :Bâtiment , Finances , assurance
 

Obligatoire ? Facultative dans certains cas ? L’assurance habitation suscite souvent des questionnements chez les propriétaires et les locataires de logements en France. Pour répondre à toutes vos questions, petit tour d’horizon des garanties qui vous permettent de protéger votre habitation et vos biens.

Cela vous intéressera aussi

Disons-le tout de suite : l’assurance logement n’est pas obligatoire pour tout le monde. C’est toutefois fortement recommandé !

Dans quels cas est-ce obligatoire ?

Les propriétaires (qu’ils occupent ou non le logement en question) ainsi que les bailleurs ne sont pas tenus de souscrire une assurance. Bien que très conseillée. En revanche, les locataires ont quant à eux l’obligation de choisir une assurance habitation pour :

  • les locations vides ;
  • les locations meublées ;
  • les colocations ;
  • les locations en copropriété.

D’ailleurs lors de la signature du contrat de bail, le propriétaire est en droit de demander une attestation d’assurance habitation ainsi que son renouvellement. En cas de défaut d’assurance logement, vous risquez plusieurs sanctions notamment l’augmentation du loyer si le propriétaire doit lui-même souscrire à l’assurance ou la résiliation du bail dans la mesure où le contrat comprend cette possibilité.

Les locataires ont obligation de souscrire une assurance logement. © Jimmi Dean, Unsplash

Qu’est-ce qui est couvert par votre assurance logement ?

Le but de l’assurance habitation est de vous garantir une protection en responsabilité civile qui vous couvre si des dommages sont involontairement causés à un tiers. Selon la police d’assurance que vous allez sélectionner, les garanties peuvent varier mais généralement les risques désignés sont similaires :

  • les incendies ainsi que les détériorations entraînées par les explosions, les enfumages, la foudre
  • les dégâts des eaux ;
  • le vol et le vandalisme pour vous assurer une indemnisation ;
  • le bris de glace (fenêtres, véranda, portes vitrées, fenêtres de toit…) ;
  • les catastrophes naturelles pour vous protéger si vous subissez des dégradations suite à une tempête, un épisode de sécheresse ou de gel, des inondations… 
  • les évènements climatiques ;
  • vous pouvez également être indemnisé pour les dégâts engendrés par les défaillances humaines ou techniques à proximité de votre logement (usine, chantier…) mais à condition que l’état de catastrophe technologique soit déclaré ;
  • les attentats ainsi que les actes de terrorisme ayant eu lieu sur le territoire sont également compris dans votre assurance habitation.

Est-ce que l’on peut être tenu responsable en cas de dégâts des eaux ?

A priori oui. Votre assurance habitation couvre les incidents liés aux dégâts des eaux lorsque ces derniers sont la conséquence d’une fuite d’eau, d’une rupture de canalisations ou d’infiltration. Toutefois si l’origine du problème provient d’un appareil (comme par exemple une machine à laver ou un lave-vaisselle), vous ne serez certainement pas couvert par votre assurance et vous devrez payer les réparations.

Quelle que soit votre situation, l’assurance habitation vous protège, vous ainsi que vos proches. Il s’agit d’une précaution nécessaire pour vous prémunir contre d’éventuels dommages qui pourraient s’avérer très coûteux et bénéficier d’une prise en charge globale.

Abonnez-vous à la lettre d'information La question de la semaine : notre réponse à une question que vous vous posez, forcément. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !