Deux îles de Sumatra définitivement englouties par les eaux

Classé sous :Réchauffement climatique , île de Sumatra , montée des eaux

Nouveau signe du changement climatique, deux îles de la province indonésienne de Sumatra du Sud ont disparu en raison de la montée des eaux, selon le Forum indonésien pour l'environnement (Walhi). Les îlots inhabités nommés Betet et Gundul se situent à présent à un et trois mètres au-dessous du niveau de la mer. « Si rien n'est fait, quatre autres îles émergeant à moins de quatre mètres pourraient bientôt connaître le même sort », alerte Hairul Sobri, directeur du Walhi. En tout, 23 îlots situés sur la côte est de l'île de Sumatra du Sud sont menacés. La plupart sont inhabités, mais certains comme l'île de Salah Namo accueillent quelques habitants. Ces derniers ont déjà dû déplacer leurs maisons de plusieurs dizaines de mètres vers l'intérieur des terres pour faire face à la montée des eaux.

Le réchauffement climatique n'est toutefois pas le seul en cause. L'usage intensif de fertilisants, le drainage des eaux souterraines et l'extraction de sable pour l'industrie entraînent également un affaissement des sols. Il n'empêche que l'Indonésie ne montre pas franchement le bon exemple en matière de lutte contre le réchauffement climatique. Le pays est l'un des plus gros consommateurs de charbon et soumis à une déforestation massive ainsi qu'à un assèchement accéléré de ses zones humides, constituant d'importants puits de carbone.

En rouge, les îles indonésiennes déjà disparues. En bleu, les îles menacées de disparition. © C.D, Plans