Spécialiste du déconstructivisme, l’architecte américano-canadien Frank Gehry aime surprendre avec ses constructions aux formes et aux volumes disparates, réunifiées dans d’improbables bâtiments. D’une maison dansante à une voile en verre géante en passant par une cave à vin bariolée, tour du monde de ses œuvres les plus figuratives.

Acteur majeur de la scène architecturale contemporaine, Frank Owen Gehry fête cette année ses 90 ans. De la Fondation Louis Vuitton en passant par le Walt Disney Concert Hall ou encore le Musée Guggenheim à Bilbao, ses œuvres mondialement connues sont devenues des emblèmes pour leur territoire. Sa marque de fabrique : des bâtiments aux lignes complètement déstructurées qui semblent assemblées en dépit du bon sens. Un vrai défi de conception et de construction.

La maison dansante, République Tchèque (date d’ouverture : 1996)

Œuvre conjointe de l'architecte tchèque Vlado Milunić et de Frank Gehry, la maison dansante est située sur les quais de la rive droite de la rivière Vltava à Prague. Financé par la banque néerlandaise ING, l'immeuble est composé de 99 panneaux de bétonbéton, chacun d'une forme et d'une couleur différente. Il représente les danseurs GingerGinger Rogers et Fred Astaire, couple mythique du cinéma et des comédies musicales.

Ginger & Fred (La Maison qui danse) à Prague. © Clark & Kim Kays, Flickr
Ginger & Fred (La Maison qui danse) à Prague. © Clark & Kim Kays, Flickr

Binoculars, États-Unis (2001)

Conçu pour le siège social de l'agence de publicité TBWA\Chiat\Day, cet immeuble situé dans le quartier de Venice à Los Angeles se distingue par la sculpture « Binoculars » à l'entrée. Ses deux oculairesoculaires font office de puits de lumièrelumière pour éclairer les salles de réunion et de conférence qui se trouvent à l'intérieur. Le site est aujourd'hui partiellement occupé par GoogleGoogle.

La sculpture « jumelles » à Los Angeles. © Steve Boland, Flickr
La sculpture « jumelles » à Los Angeles. © Steve Boland, Flickr

Stata Center, États-Unis (2004)

Composé de 47 éléments aux formes uniques et aux matériaux divers (verre, pierre, métalmétal...), ce centre de recherche du MIT, situé à Cambridge dans le Massachusetts, est dédié à l'intelligence artificielleintelligence artificielle et aux sciences informatiques. Il doit son nom au fondateur de l'entreprise informatique Analog Devices, Ray Stata. Sa conception extrêmement complexe a inévitablement entraîné des défauts structurels avec de coûteuses corrections à la clé.

Ray and Maria Stata Center à Cambridge. © Thomas Hawk, Flickr
Ray and Maria Stata Center à Cambridge. © Thomas Hawk, Flickr

Musée Guggenheim, Espagne (1997)

Pièce maîtresse de l'œuvre de Frank Gehry qui l'a fait connaître dans le monde entier, le musée Guggenheim à Bilbao est aussi devenu un symbole et un pôle d'attraction pour tout le Pays basque. Conçu comme un assemblage de blocs parallélépipédiques ou curvilignes connectés à un vaste atrium, le bâtiment est caractéristique de l'approche déconstructiviste de Frank Gehry.

Le musée Guggenheim de Bilbao. © Modes Rodríguez, Flickr
Le musée Guggenheim de Bilbao. © Modes Rodríguez, Flickr

Cave Marqués de Riscal, Espagne (2007)

Au milieu des vignes de la Rioja au Pays basque, cette structure abrite une cave à vin, un hôtel, un spa de vinothérapie et un centre de conventions. Elle est composée de prismes enveloppés dans des auventsauvents métalliques aux couleurs pourpres et dorées illustrant les reflets du vin. Leur forme complexe a nécessité des essais en soufflerie pour étudier le mouvement du vent sur le bâtiment.

La cave à vin et hôtel Marqués de Riscal à Elciego. © Wojtek Gurak, Flickr
La cave à vin et hôtel Marqués de Riscal à Elciego. © Wojtek Gurak, Flickr

Lou Ruvo Center For Brain Health, États-Unis (2009)

Ce complexe médical de 6.000 mètres carrés regroupe une clinique et un centre de recherche sur les maladies neurodégénérativesmaladies neurodégénératives. Situé à Las VegasVegas dans le quartier du Symphony Park, le bâtiment est recouvert d'une enveloppe aux multiples circonvolutionscirconvolutions qui symbolise la complexité du cerveau. Elle est percée de 199 fenêtresfenêtres toutes dissemblables qui illuminent l'intérieur du bâtiment.

Le centre de recherche pour le cerveau Lou Ruvo à Las Vegas. © Kimberly Reinhart, Flickr
Le centre de recherche pour le cerveau Lou Ruvo à Las Vegas. © Kimberly Reinhart, Flickr

Fondation Louis Vuitton, France (2014)

Érigé au bord du Jardin d'Acclimatation à Paris, le bâtiment a été commandé par Bernard Arnaud en 2001 pour accueillir les œuvres de la Fondation Louis Vuitton. Ses 12 verrièresverrières sont constituées d'un total de 3.600 panneaux de verre aux courbures complexes. Un four spécifique a même été créé pour répondre à ces exigences. L'ouvrage comprend aussi 15.000 tonnes d'acieracier, soit deux fois plus que la Tour Eiffel.

La Fondation Louis Vuitton à Paris. © Fred Romero, Flickr
La Fondation Louis Vuitton à Paris. © Fred Romero, Flickr

Biomuseo, Panama (2014)

Le Biomuseo est le premier bâtiment d'Amérique latine conçu par Frank Gehry, dont la femme est panaméenne. Ses toitstoits désordonnés et multicolores lui donnent un aspect de Rubik's Cube géant qui se serait effondré, marque caractéristique de l'approche déconstructiviste de Gehry. Ils abritent des expositions permanentes et temporaires sur le patrimoine naturel et géologique du pays.

Le Biomuseo à Panama City. © F Delventhal, Flickr
Le Biomuseo à Panama City. © F Delventhal, Flickr

Chau Chak Wing Building, Australie (2015)

Nommé en l'honneur de l'homme d'affaires sino-australien Chau Chak Wing, l'immeuble accueille un campus de l'université de Sydney. Souvent décrit comme « un sachet de papier froissé », il est construit avec 320.000 briques de formes différentes positionnées par ordinateurordinateur et assemblées à la main. Les fenêtres en verre, qui semblent collées comme des Post-it à la façade, ont également été soigneusement orientées.

Dr Chau Chak Wing Building, à Sydney. © Summerdrought
Dr Chau Chak Wing Building, à Sydney. © Summerdrought

Fondation Luma, France, (2020)

La rénovationrénovation du Parc des Ateliers, un ancien site industriel arlésien, devrait être achevée en 2020. Pièce maîtresse du complexe, le centre de ressources dessiné par Frank Gehry est une tour de 56 mètres de hauteur, entourée à sa base d'une rotonderotonde en verre et couverte d'une coque en InoxInox conçue pour réfléchir la lumière du soleilsoleil couchant. Le site accueillera une plateforme présentant les activités de la Fondation Luma, qui soutient les artistes et créateurs indépendants.

Le centre de ressources de la Fondation Luma à Arles. © Luma Arles
Le centre de ressources de la Fondation Luma à Arles. © Luma Arles