Maison

Le solaire thermodynamique

Dossier - L'électricité solaire, une énergie rayonnante
DossierClassé sous :Maison , développement durable , énergie solaire

-

Grâce à la technologie solaire, en plein boom, la production d’électricité connaît des progrès significatifs. Maisons individuelles, bâtiments industriels, collectivités en profitent déjà. Et ce n’est qu’un début.

  
DossiersL'électricité solaire, une énergie rayonnante
 

Outre le solaire photovoltaïque, assez connu aujourd'hui, l'électricité solaire peut être produite par le solaire thermodynamique, une technologie promise à un grand avenir.

Vue aérienne de panneaux solaires. © Abengoa Solar, Wikimedia commons, CC by 1.0

Le principe du solaire thermodynamique

Le principe est basé sur la concentration du rayonnement solaire direct à l'aide de miroirs, dont la chaleur transmise actionne des turbines génératrices d'électricité (voir les schémas dans les pages suivantes). L'immense intérêt du solaire à concentration réside en sa capacité à délivrer de l'électricité par centaines de méga watt, au moyen d'installations de dimensions industrielles. Lesquelles peuvent couvrir des dizaines et, même, des centaines d'hectares. Son seul inconvénient, la surface nécessaire pour obtenir les performances voulues.

Le solaire thermodynamique nécessite de grandes surfaces. © Worklife Siemens, Flickr CC by nc-nd 3.0

Les différents modèles d'installations solaires thermodynamiques 

Quatre modèles sont expérimentés à ce jour :

  • la centrale à miroir de Fresnel ;
  • la centrale à capteurs cylindro-paraboliques ;
  • la centrale parabolique ;
  • la tour solaire.

On les rencontre sur différents continents, dans les zones à fort coefficient d'ensoleillement : Amérique, Afrique, Europe, Moyen-Orient... En France, excepté dans le sud (voir carte), l'Ademe relève que l'ensoleillement direct est insuffisant pour déployer ce type d'équipement : en dessous de 2.000 kWh/m2 annuel, les coûts de construction et de maintenance le rendent dissuasif.

Quantité d’énergie solaire reçue en France. Valeurs concernant les quantités (en kWh) déversées au mètre carré sur le territoire français. Le dixième de ces valeurs suffit pour obtenir la production annuelle d’un panneau photovoltaïque. © Ademe