Maison

La tétragone, une sorte d’épinard délicieux

Dossier - Potager : découvrez des légumes insolites...
DossierClassé sous :Jardinage , botanique , légume

Certains légumes que cultivaient autrefois les jardiniers, ainsi que des espèces potagères provenant de pays lointains sont en train d’apparaître dans un bon nombre de jardins. Les découvrir vous apportera bien des satisfactions…

  
DossiersPotager : découvrez des légumes insolites...
 

La tétragone fait partie de la famille des aizoacées. Cet « épinard de Nouvelle-Zélande », comme on le surnomme, provient des îles du Pacifique. C'est un légume annuel à tiges étalées, d'environ 1 m de longueur. Ce sont ses nombreuses feuilles, épaisses et charnues, qui se consomment crues ou cuites, comme celles de l'épinard.

La tétragone se consomme de la même façon que l'épinard. © Dinkum, domaine public

Propriétés de la tétragone 

Cette espèce est riche en vitamines et en minéraux. Contenant moins d'acide oxalique que l'épinard, elle est meilleure sur le plan diététique.

Culture de la tétragone 

Les sols secs et arides plaisent beaucoup à ce légume, ce qui n'est pas le cas de l'épinard. Il ne craint ni la chaleur, ni la sécheresse, mais plutôt les gelées d'automne. Réclamant une terre riche, il est nécessaire de lui offrir, lors du bêchage d'automne, 4 kg/m2 de fumier ou de compost bien décomposé, ainsi que 100 g/m2 d'un engrais riche en potasse. La levée de la tétragone pose parfois des difficultés, d'où la nécessité de tremper les graines dans de l'eau un peu tiède, durant 24 heures, avant de les mettre en terre. Attendez en tout cas que la terre soit bien réchauffée pour effectuer un tel semis. Fin mars semez, à l'abri, 3 graines dans des godets de tourbe contenant du terreau, avec un repiquage en pleine terre début mai, tous les  60 à 70 cm en tous sens. Arrosez votre culture d'une façon régulière, afin de retarder une montée à graines trop précoce. Dans le même esprit, creusez une petite cuvette au pied de chaque plante, de façon à ce que l'eau de pluie y pénètre bien.

Feuilles de tétragone. © Forest & Kim Starr, CC by-sa 3.0

Récolte de la tétragone 

Intervenez dès le début de l'été et jusqu'en octobre, en coupant progressivement les feuilles le long de la tige. Consommez les feuilles de tétragone sans attendre, car elles se fanent rapidement. Leur conservation au réfrigérateur pendant quelques jours, comme cela se pratique avec des épinards, peut aussi intervenir.

Recette de tétragone 

De la tétragone, des œufs et du pain pour 4 personnes :

  • 300 g de feuilles de tétragone
  • quelques tartines de pain
  • une belle échalote
  • 2 œufs
  • une cuillerée à soupe d'huile d’olive et 150 g de vinaigrette

Découpez le pain en petits cubes, à faire revenir dans l'huile pendant quelques minutes. Épluchez et coupez finement l'échalote. Nettoyez bien les feuilles de tétragone. Faites durcir les œufs et découpez-les en rondelles. Mélangez bien cet ensemble.