Le parquet flottant est un revêtement dont les lames de bois sont assemblées entre elles. © DocteurCosmos, CC BY-SA 2.0, Wikimedia Commons
Maison

Parquet flottant : qu'est-ce que c'est ?

DéfinitionClassé sous :Maison , parquet , lame de bois

Revêtement de sol apparu vers l'année 1980, le parquet flottant est un parquet destiné à être posé, contrairement au parquet massif, sur un matériau qui existe déjà.

La pose du parquet flottant

Le parquet flottant n'est en effet pas fixé au sol, car les lames de bois sont solidaires les unes des autres grâce à un savant système d'emboîtage. Le plus souvent, le parquet flottant est constitué de lames en bois traité, mais d'autres types de bois peuvent être utilisés selon l'effet et les bienfaits recherchés. Afin de poser un parquet flottant, il est indispensable d'avoir un sol propre et lisse ; il est donc parfois nécessaire de couler une chape de mortier pour régulariser la surface. Une ou plusieurs sous-couches sont également nécessaires pour protéger le parquet flottant de l'humidité, et pour lui donner une bonne isolation phonique. Les lames se clipsent tout simplement.

Le parquet flottant fait partie des différents types de parquets, avec le parquet massif (ou parquet traditionnel) et le parquet stratifié (qui est une imitation de parquet).

Une pose et un entretien facile

Le parquet flottant est facile à installer, ce qui représente un sérieux avantage. Son système de clipsage ne nécessite pas de clous, ce qui facilite la pose. L'installation est très simple et le parquet flottant est bien plus stable par rapport au parquet massif. L'entretien est également facile et demande moins d'efforts par rapport à la moquette qui retient plus la saleté, les poussières et les acariens

Avant la pose du parquet, il est important de vérifier que le sol soit plan et propre. Un enduit de ragréage est nécessaire lorsque le sol n'est pas plan pour remettre le sol à niveau. Il peut être installé sur divers revêtements : carrelage, moquette, anciens parquets, dalle de béton...

Le prix

Le parquet flottant a l'avantage d'avoir un coût plus attractif par rapport au parquet massif. Au niveau du prix, cette solution est plutôt avantageuse, le prix de départ est de 15 € le m2 alors que pour le bois massif en chêne on peut compter 39 € par m2. Le prix va dépendre du type de parquet choisi mais pour les personnes qui ont un petit budget le parquet flottant est parfaitement adapté. 

L’esthétique du parquet flottant 

L'esthétique est un critère important à prendre en compte, lorsque le parquet flottant est bien installé, on ne peut pas faire la différence avec un parquet massif ! Pour la décoration d'intérieur, l'aspect du parquet flottant est particulièrement intéressant. 

Le parquet flottant permet d'associer à la fois confort et esthétique. Il existe plusieurs types de parquets flottants :

  • Le parquet dont les lames sont clipsées entre elles
  • Les lames sont collées entre elles

Sur le marché, vous pouvez trouver les parquets stratifiés qui sont les plus économiques (ils imitent le bois), les contrecollés sont composés d'une couche visible de bois noble dont l'épaisseur peut varier et le parquet flottant en bois massif qui a une durée de vie similaire aux parquets traditionnels. 

Les avantages

Le parquet flottant est rapide à poser, il présente de nombreux avantages. Il s'agit d'un revêtement de sol en bois ou composé de bois épais de 2,5 mm au minimum. En 1990, on voit apparaître dans nos intérieurs le parquet flottant. Ce matériau est apprécié par de nombreuses personnes et s'est imposé comme une solution efficace dans les projets de rénovation ou d'aménagement intérieur. C'est le fabricant suédois Perstorp qui a proposé ces tout premiers sols stratifiés, en 1977. Son nom initial a été modifié en Pergo et ce fabricant est resté le leader mondial dans ce secteur d'activité. 

Les inconvénients du parquet flottant

Cependant, installer un parquet flottant présente quelques inconvénients notamment le fait qu'il n'isole pas bien du son et résonne beaucoup. Dans un immeuble collectif, le bruit des pas des voisins peut devenir gênant à cause du parquet flottant qui est beaucoup moins isolant que la moquette par exemple. Pour limiter le problème, une solution existe, il est possible d'ajouter une bonne sous-couche isolante avant la pose du parquet !

Ce type de parquet ne résiste pas bien à l'humidité, il est préférable d'éviter de l'installer dans les pièces humides du logement notamment la salle de bain pour préserver votre sol. 

Si vous choisissez un parquet flottant, vous ne pourrez le poncer qu'une seule fois. Pour le respect de l'environnement, intéressez-vous au choix du type de bois et aux couleurs, ce matériau participe aux problèmes de déforestation

Cela vous intéressera aussi
Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !